L'auteur
Brossard Nicole

Présentation

Née à Montréal, le 27 novembre 1943. Après des études de Lettres et une courte expérience dans l’enseignement, elle choisit la carrière littéraire où elle s’implique entièrement en participant aux mouvements d’avant-garde. Elle fonde ainsi, en 1965, la revue « La Barre du Jour », dont elle devient la directrice. Féministe engagée, elle prépare et tourne un film, « Some American Feminists » (O.N.F.), en collaboration avec Luce Guilbeault (1975-1976). Elle écrit un texte de théâtre, « la Nef des sorcières » ; elle fonde avec un groupe de femmes le journal « Les Têtes de pioche » en 1976 et dirige, avec Andrée Yanacopoulo, la collection « Délire » aux Éditions Parti pris. Elle est également codirectrice de la collection « Réelles », chez Quinze éditeur (1979-1981). Elle écrit pour un très grand nombre de revues et donne des lectures et des conférences à travers le monde. En 1991, elle publie, en collaboration avec Lisette Girouard, l’« Anthologie de la poésie des femmes au Québec », un outil de référence indispensable. Nicole Brossard a été membre du premier bureau de direction de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois. Elle a reçu un grand nombre de récompenses, entre à l’Académie des lettres du Québec en 1994 et à l’Académie mondiale de la poésie en 2001. Son œuvre est traduite en plusieurs langues (anglais, espagnol, allemand, slovène, japonais…)

Sa démarche littéraire se place au coeur d’une conscience féministe d’avant-garde. Son écriture est fluide, sensuelle et affectionne l’ellipse autant dans sa poésie que dans ses romans, où ses personnages ne révèlent jamais que par allusion leurs sentiments. Toute son oeuvre relève ainsi d’un univers poétique complexe, ouvert sur le monde et à la fois très intériorisé.

- D’après Katia Stockman, sur www.litterature.org.

Bibliographie

Poésie (sélection)

- Museum of bone and water, traduit par Robert Majzels and Erin Mouré, Anansi, 2003
- Cahier de roses et de civilisation, éditions d’art Le Sabord, 2003
- Typhon dru (et La Matière harmonieuse manoeuvre encore),éd. bilingue, Londres, Reality Press, 1997
- Vertige de l’avant-scène, Écrits des forges, 1997 (et texte espagnol en regard du texte français, 2000)
- Flesh, song(e) et promenade, Lèvres urgaines, no 23, 1993, avec poèmes de Sor Joana Ines de la Cruz traduits par Emile Martel
- La Nuit verte du parc Labyrinthe, éd. trilingue : français, anglais, espagnol, Trois, 1992
- Langues obscures, Hexagone, 1992
- La Subjectivité des lionnes, L’Arbre à paroles, asbl identités, 1990
- Typhon dru, Collectif Génération, 1990, en
collaboration avec l’artiste Christine Davies

Romans (sélection)

- Baroque d’aube, Hexagone, 1995
- Le Désert mauve, Hexagone, 1987
- Jounal intime, Les Herbes rouges, 1984, traduit en japonais (Nikki, Tokyo, 2000)
- Picture theory, Nouvelle Optique, 1982 / Hexagone, Typo, 1990

Théâtre

- L’Ecrivain in La Nef des sorcières, Quinze, 1976 / Collection Typo, 1992

Essai

- La lettre aérienne, Remue-Ménage, 1985

Anthologies

- Anthologie de la poésie des femmes au Québec (1677- 1988), en collaboration avec Lisette Girouard, éd. Remue-ménage, 1991
- The story so far 6 / Les stratégies du réel, Coach House press, 1978


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Le lévrier : rien de bien haut, mais tout ce galbe donne le vertige (et la désagréable impression de forniquer sur un meuble Louis XV). »
Pierre Senges
Zoophile contant fleurette

Aux éditions Cadex