L'auteur
Cliff William

Présentation

William Cliff (pseudonyme d’André Imberechts) est né le 27 décembre 1940 à Gembloux (Belgique). Il est le quatrième de neuf enfants. Il fera des études de philologie romane à l’Université de Louvain : il y étudie entre autres, l’espagnol et le catalan. Pour sujet de mémoire de licence, il choisira le poète catalan Gabriel Ferrater, qui aura une influence décisive sur lui. Plus tard, il envoie ses premiers poèmes à Raymond Queneau, qui manifeste immédiatement son intérêt en les publiant dans un recueil collectif en 1973.
Professeur de Français, William Cliff voyage beaucoup : en Espagne, Inde, Egypte, Turquie, Amériqu du Nord et du Sud….

Bibliographie

- Homo sum, Éditions Gallimard, 1973
- Écrasez-le, Éd. Gallimard, 1976
- Marcher au charbon, Éd. Gallimard, 1978
- America, Éd. Gallimard, 1983
- En Orient, Éd. Gallimard, 1986
- Conrad Detrez, Éd. Gallimard, 1990
- Le Pain austral, Éd. Tétras Lyre, 1990
- Aspre Borée, Éd. La Cécilia, 1990
- Fête Nationale, Éd. Gallimard, 1992
- Autobiographie, Éd. La Différence, 1993
- Journal d’un innocent, Éd. Gallimard, 1996
- L’État belge, Éd. La Table Ronde, 2000
- Adieu patries, Éd. Le Rocher, 2001
- La Sainte Famille, Éd. La Table Ronde, 2001
- Écrasez-le précédé d’Homo Sum, Éd. Gallimard, 2002
- Allemagne 1994, Éd. du Rocher, 2003
- Le passager, Éd. Le Rocher, 2003
- Passavant-la-Rochère, Éd. Virgile, 2004
- La Dodge, Éd. du Rocher, 2004
- L’adolescent, Éd. Le Rocher, 2005
- Le Pain quotidien, Éd. La Table Ronde, 2006
- Immense existence, Éd. Gallimard, 2007


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Mais laisser la pensée ouverte, n’est-ce pas toujours préférer le désarroi ? »
Christian Prigent
Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas

Aux éditions Cadex

  • L’Œuvre au Nord
    William Cliff, Francis Dannemark, François Emmanuel, Guy Goffette,...
    1997
    17,00 €