L'auteur
Dannemark Francis

Présentation

Photographie © de Yves Fonck.

Francis Dannemark est né le 13 avril 1955, année de la Chèvre, à Macquenoise, sur la frontière franco-belge et sous le signe du Bélier.

Lors de ses études de philosophie & lettres à l’Université de Louvain, il anime une revue littéraire, « La Vigie des Minuits Polaires ». Tout en écrivant, il exerce diverses activités : professeur, garde de nuit, traducteur, critique de cinéma, adjoint du rédacteur en chef d’un journal de bandes dessinées, attaché culturel dans un cabinet ministériel, animateur d’ateliers d’écriture en Belgique et en France, écrivain en résidence (Université d’Artois), directeur d’un centre culturel à Bruxelles, directeur des associations Escales des lettres (qu’il fonde à Bruxelles et à Arras en 1999). Il est actuellement éditeur, conseiller littéraire indépendant, et responsable du programme d’Escales des lettres à Bruxelles.

En 1998, il a créé la collection « Escales du Nord » qu’il dirige en collaboration avec Jean-Yves Reuzeau, Hélène Hiessler et Bénédicte Pérot aux éditions Le Castor Astral (Paris/Bordeaux).

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter son site officiel : http://www.francisdannemark.be/

Bibliographie

Romans et textes courts :

- Le Voyage à plus d’un titre, Robert Laffont, 1981
- La Nuit est la dernière image, Robert Laffont, 1982
- Mémoires d’un ange maladroit, Robert Laffont, 1984
- L’Hiver ailleurs (suivi de) Sans nouvelles du paradis, textes courts, Robert Laffont, 1988
- Choses qu’on dit la nuit entre deux villes, Robert Laffont, 1991
- Les Agrandissements du ciel en bleu, Robert Laffont, 1992
- La Longue promenade avec un cheval mort, Robert Laffont, 1993
- Zone de perturbations, roman érotique, écrit en collaboration avec Etienne Reunis, Zulma, 1994
- La Grève des archéologues, Le Castor Astral, 1998
- Qu’il pleuve, Le Castor Astral, 1998
- Mémoires d’un ange maladroit, édition revue, Le Castor Astral, 1999


9 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

Féret FrançoisRimlinger Nathalie-NoëlleMoulin JacquesLinder ValérieVernet JoëlDíaz-Ronda LeónBuret NellySilvain PierreGuichard ChristianJégou Alain Hauc Jean-ClaudeDegois MarcBenhamou MauriceViannay MoniqueBrianti JacquesIsnard VivienBrossard NicoleGuilbaud LuceFaye ÉricPeuchmaurd PierreBenoît GuyCosnay MarieKhodja FrédéricDubost LouisClaudé AnnickPruvost BernardMonnereau MichelBadaire Jean-GillesFederman RaymondMoreau Marcel
Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) En toutes circonstances Pour mon ours blanc Le Soleil oiseleur Les Montagnes du soir Matière du temps 2 Les Macchabs vites L’Italien Tu me libellules Les Chiens du vent Dans la présente abjection des mondes Un éditeur... Voilà ! L’Homme traversé La Nuit du libertin Des étoiles sur les genoux Dans les jardins mouillés Résidences secondaires La Chambre bouleversée L’Existence poétique La Liesse populaire en France L’Enceinte Où qu’on va après ? Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Petites proses voyageuses Le Jour se lève encore Ciel inversé 1 L’Evolution des paysages Le Sens du toucher Le Bel aujourd’hui Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova