L'auteur
Dobzynski Charles

Présentation

Photo : © Michel Durigneux

Né en 1929 à Varsovie d’où ses parents émigrent à Paris en 1930. Études interrompues par la guerre et la clandestinité. Il a vingt ans lorsque Paul Éluard présente ses premiers poèmes dans « Les Lettres françaises ». Certains de ses textes seront préfacés par Elsa Triolet (Notre amour est pour demain, 1951) et Aragon (Une tempête d’espoir, 1952). Il devient en 1954 chroniqueur cinéma (sous le pseudonyme de Michel Capdenac) aux « Lettres françaises ». En 1972 il est secrétaire, puis rédacteur en chef de la revue « Europe », au comité de laquelle il appartient toujours, continuant d’y publier sa chronique sur la poésie. En 1986 il reçoit le Grand Prix de la science-fiction française pour son recueil de nouvelles, « Le Commerce des mondes », et en 1992 le Prix Max Jacob pour son recueil de poèmes « La Vie est un orchestre ». Il a collaboré à diverses publications (« Corps écrit », « Action poétique »), et participe actuellement à la rédaction du journal mensuel « Aujourd’hui poème ». Il est membre de l’Académie Mallarmé et du jury du Prix Apollinaire. Le ministère de la Culture lui a attribué la distinction de Chevalier des Arts & Lettres. La revue « Autre Sud » lui a consacré en 2002 un dossier ouvert par un texte de Robert Sabatier. En 2004 le festival poétique de Curtea de Arges en Roumanie lui a décerné son Grand Prix international de poésie.

Charles Dobzynski reçoit le Grand Prix SGDL de Poésie pour l’ensemble de son œuvre en 2012.

Bibliographie

Charles Dobzynski a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, dont :

- Corps à réinventer, La Différence, 2005
- Le Réel d’à côté, L’Amourier, 2005
- L’Escalier des questions, L’Amourier, 2002
- Géode, éd. Phi, 1998
- Table des Éléments, Belfond, 1998
- Délogiques, Belfond, 1998
- Couleur mémoire, Nykta, 1997
- Fable Chine, Rougerie, 1996
- Que jeunesse se passe, Scandéditions, 1993
- Alphabase, Rougerie, 1992
- La Vie est un orchestre, Belfond, 1991
- Taromancie, Messidor, 1977
- Arbre d’identité, Rougerie, 1976
- Un cantique pour Messada, Europe/poésie, 1976
- Capital terrestre, Les Editeurs Français Réunis, 1975
- Anthologie de la poésie yiddish : le miroir d’un peuple, Gallimard, 1971 (éd. revue et augmentée Seuil, Paris, 1987 ; éd. revue et augmentée NRF Gallimard, Paris, 2000)
- L’Opéra de l’espace, Gallimard, 1963
- D’une voix commune, Seghers, 1962
- Au clair de l’amour, Seghers, 1955


4 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Nietzsche, comme une puissante tape dans le dos ou ce coup de poing sur la tête dont parle Kafka à propos des bons livres »
René Pons
Carnets des solitudes

Federman RaymondBobillot Jean-PierreJimenez AlfonsoArthaud ChristianVimard JacquesAlloy MarieDobzynski CharlesGoffette GuyMillard FannyMinière ClaudeCosnay MarieChopin FlorentChavent Jean-PaulVenaille FranckMoreau Jean-DavidDebeire ÉvelyneLenglet MaudRouzé StéphaneCrespin MichelRenard ThierryHeld JacquelineKoch ErikLeick JoëlMonory JacquesSilvain PierreHarpman JacquelineClaudé AnnickPelaez Jean-PierreDib AihamViannay Monique
Les Madones du trottoir Où qu’on va après ? Nuitamment En toutes circonstances Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Stilb suivi de Iréniques Le Taureau, la rose, un poème Solaire Carnets du graphomane Petites proses voyageuses Le Congrès d’automne Ombres classées sans suite Le Bel aujourd’hui Les Explorateurs Zoophile contant fleurette La Momie de Roland Barthes Des garous et des loups Casanova et la belle Montpelliéraine Où patiente la lumière Le Chant du destin Triptike Pour apprendre la paix à nos enfants La Tombe d’un jeu d’enfant Banlieue nord Animalimages De purs désastres, édition aggravée L’Œil tourné Encyclopédie cyclothymique Rire parmi les hirondelles Chroniques d’un promeneur assis