L'auteur
Dobzynski Charles

Présentation

Photo : © Michel Durigneux

Né en 1929 à Varsovie d’où ses parents émigrent à Paris en 1930. Études interrompues par la guerre et la clandestinité. Il a vingt ans lorsque Paul Éluard présente ses premiers poèmes dans « Les Lettres françaises ». Certains de ses textes seront préfacés par Elsa Triolet (Notre amour est pour demain, 1951) et Aragon (Une tempête d’espoir, 1952). Il devient en 1954 chroniqueur cinéma (sous le pseudonyme de Michel Capdenac) aux « Lettres françaises ». En 1972 il est secrétaire, puis rédacteur en chef de la revue « Europe », au comité de laquelle il appartient toujours, continuant d’y publier sa chronique sur la poésie. En 1986 il reçoit le Grand Prix de la science-fiction française pour son recueil de nouvelles, « Le Commerce des mondes », et en 1992 le Prix Max Jacob pour son recueil de poèmes « La Vie est un orchestre ». Il a collaboré à diverses publications (« Corps écrit », « Action poétique »), et participe actuellement à la rédaction du journal mensuel « Aujourd’hui poème ». Il est membre de l’Académie Mallarmé et du jury du Prix Apollinaire. Le ministère de la Culture lui a attribué la distinction de Chevalier des Arts & Lettres. La revue « Autre Sud » lui a consacré en 2002 un dossier ouvert par un texte de Robert Sabatier. En 2004 le festival poétique de Curtea de Arges en Roumanie lui a décerné son Grand Prix international de poésie.

Charles Dobzynski reçoit le Grand Prix SGDL de Poésie pour l’ensemble de son œuvre en 2012.

Bibliographie

Charles Dobzynski a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, dont :

- Corps à réinventer, La Différence, 2005
- Le Réel d’à côté, L’Amourier, 2005
- L’Escalier des questions, L’Amourier, 2002
- Géode, éd. Phi, 1998
- Table des Éléments, Belfond, 1998
- Délogiques, Belfond, 1998
- Couleur mémoire, Nykta, 1997
- Fable Chine, Rougerie, 1996
- Que jeunesse se passe, Scandéditions, 1993
- Alphabase, Rougerie, 1992
- La Vie est un orchestre, Belfond, 1991
- Taromancie, Messidor, 1977
- Arbre d’identité, Rougerie, 1976
- Un cantique pour Messada, Europe/poésie, 1976
- Capital terrestre, Les Editeurs Français Réunis, 1975
- Anthologie de la poésie yiddish : le miroir d’un peuple, Gallimard, 1971 (éd. revue et augmentée Seuil, Paris, 1987 ; éd. revue et augmentée NRF Gallimard, Paris, 2000)
- L’Opéra de l’espace, Gallimard, 1963
- D’une voix commune, Seghers, 1962
- Au clair de l’amour, Seghers, 1955


4 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

Lekeuche PhilippeMahoux PaulSpilmont Jean-PierreSigg IvanRimlinger Nathalie-NoëlleFéron JeanMinière ClaudeEmmanuel FrançoisGuilbaud LuceCosnay MarieShan ShanPruvost BernardFabre DominiqueHanrez PaulKijno LadislasBeeckman LéoVermeille PatriceLunal SergeVerheggen Jean-PierreMoreau BernardHugo MarieReynier YvesVenaille FranckDècle ChristineCalleja AudreyDebarrah HamidGellé AlbaneLacroix PaulFortemps VincentNadaus Roland
Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) L’Alimentation générale de Tombouctou Chroniques d’un promeneur assis Erratiques Crobards et mounièques Les Chiens du vent Circé ou Une agonie d’insecte Parfois Les Visages et les voix Résidences secondaires Triptike C’est des poèmes ? L’Ourlet du ciel La Ville autour Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Avec des ailes Fragments du solstice L’Impossible Manque Une cigale dans la tête Le Sens du toucher Rire parmi les hirondelles Mange-Matin Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Ciel inversé 1 Friches Le Réel Petits bonheurs Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova La Nuit du libertin Colomb, Cortez & Cie