L'auteur
Dobzynski Charles

Présentation

Photo : © Michel Durigneux

Né en 1929 à Varsovie d’où ses parents émigrent à Paris en 1930. Études interrompues par la guerre et la clandestinité. Il a vingt ans lorsque Paul Éluard présente ses premiers poèmes dans « Les Lettres françaises ». Certains de ses textes seront préfacés par Elsa Triolet (Notre amour est pour demain, 1951) et Aragon (Une tempête d’espoir, 1952). Il devient en 1954 chroniqueur cinéma (sous le pseudonyme de Michel Capdenac) aux « Lettres françaises ». En 1972 il est secrétaire, puis rédacteur en chef de la revue « Europe », au comité de laquelle il appartient toujours, continuant d’y publier sa chronique sur la poésie. En 1986 il reçoit le Grand Prix de la science-fiction française pour son recueil de nouvelles, « Le Commerce des mondes », et en 1992 le Prix Max Jacob pour son recueil de poèmes « La Vie est un orchestre ». Il a collaboré à diverses publications (« Corps écrit », « Action poétique »), et participe actuellement à la rédaction du journal mensuel « Aujourd’hui poème ». Il est membre de l’Académie Mallarmé et du jury du Prix Apollinaire. Le ministère de la Culture lui a attribué la distinction de Chevalier des Arts & Lettres. La revue « Autre Sud » lui a consacré en 2002 un dossier ouvert par un texte de Robert Sabatier. En 2004 le festival poétique de Curtea de Arges en Roumanie lui a décerné son Grand Prix international de poésie.

Charles Dobzynski reçoit le Grand Prix SGDL de Poésie pour l’ensemble de son œuvre en 2012.

Bibliographie

Charles Dobzynski a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, dont :

- Corps à réinventer, La Différence, 2005
- Le Réel d’à côté, L’Amourier, 2005
- L’Escalier des questions, L’Amourier, 2002
- Géode, éd. Phi, 1998
- Table des Éléments, Belfond, 1998
- Délogiques, Belfond, 1998
- Couleur mémoire, Nykta, 1997
- Fable Chine, Rougerie, 1996
- Que jeunesse se passe, Scandéditions, 1993
- Alphabase, Rougerie, 1992
- La Vie est un orchestre, Belfond, 1991
- Taromancie, Messidor, 1977
- Arbre d’identité, Rougerie, 1976
- Un cantique pour Messada, Europe/poésie, 1976
- Capital terrestre, Les Editeurs Français Réunis, 1975
- Anthologie de la poésie yiddish : le miroir d’un peuple, Gallimard, 1971 (éd. revue et augmentée Seuil, Paris, 1987 ; éd. revue et augmentée NRF Gallimard, Paris, 2000)
- L’Opéra de l’espace, Gallimard, 1963
- D’une voix commune, Seghers, 1962
- Au clair de l’amour, Seghers, 1955


4 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Quand l’été
n’a plus
que la pluie
et les os
que le ciel
est trop bref
pour l’œil
tout se tient
à la vie
à la mort
dans le cœur. »
Louis Dubost
Des sourires et des pommes

Pruvost BernardClauzel JacquesPeuchmaurd PierreJimenez AlfonsoPruvost BernardGuichard ChristianFourcassié SylvainAquindo SergioDubost LouisLison-Leroy FrançoiseCollectifLegrand MarieCourtade FabienneVivin BertrandRebaud DavidPirotte Jean-ClaudeMonnereau MichelMazoué OlivierPleynet MarcelinRoche MauriceMoreau MarcelBeeckman LéoBollBiga DanielFéron JeanSpilmont Jean-PierreDebove SarahFarish CatherineBenhamou MauriceRitman Serge
Un oursin Course libre L’Indifférent Musée de l’os et de l’eau Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Corps antérieur Profondeur du champ de vol Rien qu’une ombre inventée Sillages Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Faire des études pour être mendiant Chroniques d’un promeneur assis Fragments d’une ville fantôme Vladivostok, aller simple Circé ou Une agonie d’insecte Variations sur des carnets La Close Valleuse Le Vent du dehors C’est l’Eté Opéré bouffe Les Macchabs vites L’Insu Dits d’elle Tacatam Blues On disait Tu me libellules 33 Voix L’Enfant sur la branche La Mort est en feu