L'auteur
Godel Vahé

Présentation

Né en 1931 à Genève, Vahé Godel est le fils de Robert Godel, d’un linguiste suisse de renom, spécialiste de la langue arménienne, et de Méliné Papazian, arménienne née à Bursa (Turquie). Il a traduit plusieurs poètes arméniens et nombreux de ses textes ont eux-mêmes été traduits et publiés en arménien, russe, espagnol et roumain. Correspondant de la Maison Internationale de la Poésie (Bruxelles), il est également Membre de la Société des Gens de Lettres de France, Membre du Jury du Prix Max-Pol Fouchet ainsi que Membre d’Honneur de l’Union des Écrivains d’Arménie. Il réside actuellement à Genève.

« Passager clandestin sur des frontières de sables mouvants, Godel nous propose sa rythmique si particulière : ses mots sont des incantations, des foyers d’incandescence. »
- André Clavel (L’Évènement du Jeudi, 1987)

« Une »langue clandestine« dont on aurait forcé portes et fenêtres, et qui serait ouverte à tous les vents. »
- Dimitri Alexakis (Le Monde des Livres, 1993)

Bibliographie

Bibliographie sélective :

Aux Éditions À La Différence :
- Quelque chose quelqu’un, 1987
- Exclu inclus, 1988
- Vous, 1990
- Ov, 1992
- De plus belle, 1993
- Arthur Autre, 1994
- La poésie arménienne du Ve siècle à nos jours, nouvelle édition revue et augmentée, 2006
- Entre deux, à paraître en octobre 2007

Autres éditeurs :
- Signes particuliers, Éditions Grasset, 1969
- Coupes sombres, Éd. À La Baconnière, 1974
- Du même désert à la même nuit, Éd. Jacques Antoine, 1978
- Qui parle ? Que voyez-vous ? Éd. Zoé, 1982
- Faits et gestes, Éd. À La Baconnière, 1983
- Le Goût de la lecture, Éd. Le Dé Bleu, 1992
- Et pour finir, Éd. André Simoncini, 1997
- Nicolas Bouvier : « Faire un peu de musique avec cette vie unique », Éd. Metropolis, 1998
- Zones frontières, Éd. François Demoures, 1998
- Fragments d’une chronique (Genève-Paris-Arménie), Éd. Metropolis, 2001
- Le Charme des vestiges, Éd. Caractères, 2003


5 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« le géranium se balance en infusette au-dessus de ta tête prêt à à tremper ses feuilles dans ta tasse »
Amandine Marembert
Toboggans des maisons

Salvaing FrançoisPrigent ChristianAlloy MarieFéron JeanTaris JacquesLegrand MarieRothschild AnneGrenouilleau SophieClod’AriaVermeille PatriceSacré JamesBadaire Jean-GillesLeblanc CatherineRitman SergeDècle ChristineKerger BernardVoigt ChristineCendors PierreJosse JacquesPruvost BernardFampou FrançoisRoche MauriceBenhamou MauriceLegrand MaudBourdelier OlivierChavent Jean-PaulDaviet LisePeigny RéjaneRouzé StéphaneTréma Stéphanie
Nuitamment Autobiographie d’un autre La poésie est facile C’est l’Eté Le Bel aujourd’hui La Traversée des grandes eaux Les Explorateurs De purs désastres, édition aggravée La Source L’Errance, la dérive, la trace Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Le Jour se lève encore Un cri En herbe Chroniques d’un promeneur assis Les Choses n’en font qu’à leur tête Tacatam Blues Un habitué des courants d’air Friches Dans la présente abjection des mondes Le Faraud séant Triptike Encre Carnets du graphomane Mon chat son chien et le cochon du voisin L’Enceinte Toro Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova La Halte belge