L'auteur
Lekeuche Philippe

Présentation

Photographié par le peintre Jean Dalemans.

Né à Tournai (Picardie belge), le 19 janvier 1954. Philippe Lekeuche commence à faire de la poésie dès l’âge de douze ans. Á 14 ans, il rencontre le poète belge Madeleine Gevers, amie intime de Michel de Ghelderode, qui lui enseigne durant dix ans la technique poétique.
En 1970, à l’âge de seize ans, il rencontre chez lui à Bruxelles Maurice Carême qui le convainc de garder son nom et de renoncer à son pseudonyme de l’époque.
En 1974, il entame des études de psychologie à l’Université, études qu’il poursuivra jusqu’au doctorat (1987), avant d’enseigner la psychologie clinique et la psychologie de la littérature à l’Université de Louvain, de 1994 à aujourd’hui.
C’est en 1987 qu’a lieu sa rencontre destinale avec Gérard Fabre, fondateur des Éditions Cadex, qui publie son premier livre : « Le Chant du destin ». En 1995, Philippe Lekeuche reçoit le Prix Triennal de Poésie de la Communauté française de Belgique. En 2008, André Velter consacre son émission « Poésie sur parole » du 6 avril, sur France Culture, aux deux ouvrages « Le Plus fou des hommes » et « Le Feu caché », et Thierry Génicot son émission « La pensée et les hommes » du 18 octobre, sur la Radio nationale belge, aux deux mêmes livres.

Bibliographie



- Si je vis, Les Éperonniers, Bruxelles, 1988 (Prix Pollak de l’Académie)
- Celui de rien, Les Éperonniers, Bruxelles, 1993 (Prix Triennal de Poésie, 1995)
- L’État rebelle, Les Éperonniers, 1998
- Cette maladie, au nom perdu, Éditions Jacques Brémond, 2005
- Le Plus fou des hommes, Éditions Le Taillis Pré, 2007
- Le Feu caché, Éditions des Vanneaux, collection L’abreuvoir, 2007


6 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Afin de prévenir la satiété et le déclin libidinal qui lui est associé, enfermez votre partenaire dans une cave pendant quarante jours et quarante nuits. Il en sortira affamé. Le conseil est donné par Plutarque lui-même.
Le tout est de disposer d’une cave. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

Debeire ÉvelyneRaphanel GenevièveGlück MichaëlMonnereau MichelCalleja AudreyBaude FrançoisMérillon GeorgesGellé AlbaneJaboulay HenriBernager OlivierAzri SmailLouis-Combet ClaudeGuichard ChristianVenaille FranckDupuy-Dunier ChantalVivin BertrandAbeille JacquesMerlet AnahBadaire Jean-GillesDebarrah HamidRoche MauricePrigent ChristianLinder ValérieHeld JacquelineDreyfus ArianeBrottet DaphnéDutel RolandSaint-Jean JacquelineMillard FannyCliff William
Les Montagnes du soir Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Où qu’on va après ? L’Alimentation générale de Tombouctou Banlieue nord Lavoir de toutes les couleurs Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Les Explorateurs Ombres classées sans suite La Halte belge L’Errance, la dérive, la trace Si petits les oiseaux L’Impossible Manque En avant l’enfanfare ! Sillages Dits d’elle L’Appétit de Don Juan Le Congrès d’automne L’Ombre nue Couleur jardin La Traversée des grandes eaux La Langue au chat 33 Voix La Tombe d’un jeu d’enfant Rien qui porte un nom Variations sur des carnets Le Vent du dehors Labyrinthe Le Bec de la plume