L'auteur
Lekeuche Philippe

Présentation

Photographié par le peintre Jean Dalemans.

Né à Tournai (Picardie belge), le 19 janvier 1954. Philippe Lekeuche commence à faire de la poésie dès l’âge de douze ans. Á 14 ans, il rencontre le poète belge Madeleine Gevers, amie intime de Michel de Ghelderode, qui lui enseigne durant dix ans la technique poétique.
En 1970, à l’âge de seize ans, il rencontre chez lui à Bruxelles Maurice Carême qui le convainc de garder son nom et de renoncer à son pseudonyme de l’époque.
En 1974, il entame des études de psychologie à l’Université, études qu’il poursuivra jusqu’au doctorat (1987), avant d’enseigner la psychologie clinique et la psychologie de la littérature à l’Université de Louvain, de 1994 à aujourd’hui.
C’est en 1987 qu’a lieu sa rencontre destinale avec Gérard Fabre, fondateur des Éditions Cadex, qui publie son premier livre : « Le Chant du destin ». En 1995, Philippe Lekeuche reçoit le Prix Triennal de Poésie de la Communauté française de Belgique. En 2008, André Velter consacre son émission « Poésie sur parole » du 6 avril, sur France Culture, aux deux ouvrages « Le Plus fou des hommes » et « Le Feu caché », et Thierry Génicot son émission « La pensée et les hommes » du 18 octobre, sur la Radio nationale belge, aux deux mêmes livres.

Bibliographie



- Si je vis, Les Éperonniers, Bruxelles, 1988 (Prix Pollak de l’Académie)
- Celui de rien, Les Éperonniers, Bruxelles, 1993 (Prix Triennal de Poésie, 1995)
- L’État rebelle, Les Éperonniers, 1998
- Cette maladie, au nom perdu, Éditions Jacques Brémond, 2005
- Le Plus fou des hommes, Éditions Le Taillis Pré, 2007
- Le Feu caché, Éditions des Vanneaux, collection L’abreuvoir, 2007


6 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Le lévrier : rien de bien haut, mais tout ce galbe donne le vertige (et la désagréable impression de forniquer sur un meuble Louis XV). »
Pierre Senges
Zoophile contant fleurette

Shan ShanChambon Jean-PierrePérou Jean-LouisElmekki KoraïchMechtiltLenglet MaudEmmanuel FrançoisLeclercq PascalSimon HervéSaint-Jean JacquelineLinder ValérieMinière ClaudeChopin FlorentChavent Jean-PaulPlamont Jean-YvesMiège-Simansky DeniseMarembert AmandineDeblé ColetteGarcin, ChristianDamestoy MarinaCollectifAbeille JacquesLison-Leroy FrançoiseSalvayre LydieBonnet GeorgesDreyfus ArianeNoiret GérardCalleja AudreyPrigent ChristianTaris Jacques
Le Chant du destin Chroniques d’un promeneur assis Où qu’on va après ? La poésie est facile Entrée en matière Toboggans des maisons Capitaine des myrtilles La Poignée de porte Pour mon ours blanc On disait Marie-Gasparine Les Choses n’en font qu’à leur tête Petit traité d’éducation lubrique Carnets du jardin de la Madeleine Friches Le Soleil oiseleur C’est papa qui conduit le train Profondeur du champ de vol À la Dublineuse Animalimages L’Ourlet du ciel Quatre écoutes du tonnerre Carnets respiratoires Le Vent du dehors Les Montagnes du soir L’Incomparable promenade Un éditeur... Voilà ! Le Jour se lève encore Ciel inversé 1 Mon chat son chien et le cochon du voisin