Le plasticien
Lunal Serge

Présentation

Peintre né le 2 juin 1946 à Montpellier, il a vécu et travaillé à Nîmes, avant de s’installer au Grau-du-Roi.
Sa peinture se fonde sur le geste ample et la matière richement colorée. L’impression d’une vie organique jaillit de la toile ou des installations, peintures à trois dimensions qu’il réalise.
Les peintures de Serge Lunal frappent par la gestualité dansée-lente du geste coloré qui emporte le passage des pigments dans une liquidité à la fois noyante et tendue d’arabesques rompues ou ponctuée de signes aléatoires. La surface peinte est animée par des effets de superpositions, d’hésitations, de dérapages rapides d’une forme colorée à une autre. Mais cette visibilité immédiate n’efface pas la suggestion, dans l’espace qui s’offre à nous, d’un “objet” comme retiré et pourtant affleurant sans cesse sous les champs de couleurs agitées par sa pression. (Christian Prigent)
Ses oeuvres sont consultables en permanence à la librairie du Carré d’Art, Musée d’Art contemporain, Nîmes.
Il nous a quitté en 2016.

4 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

Smith ValérieBonnet GeorgesCalleja AudreyBarbéris FlorenceBourdelier OlivierLewigue Glück MichaëlBrottet DaphnéAlmerge JacquesApps EdwinWarnant GeorgeGuillou YvonArthaud ChristianMoreau Jean-DavidMonory JacquesJimenez AlfonsoGuichard ChristianKhodja FrédéricCouliou ChantalBrulet GillesDalemans JeanAbeille JacquesDanjoux BrunoTaris JacquesNadaus DanielMarchal PhilippeGabriel PierreSpilmont Jean-PierreKerger BernardGuilbaud Luce
Le Chant du destin Carnets du graphomane L’Indifférent Zoophile contant fleurette La Langue et ses monstres L’Oiseau de nulle part L’Œuvre au Nord La Nuit du libertin Rien qui porte un nom L’Ombre nue Les Visages et les voix Le Vingt-deux octobre Les Mots d’Alice En avant l’enfanfare ! Chair de Sienne Stilb suivi de Iréniques Carnets du jardin de la Madeleine Coquerets et coquerelles La Peur et son éclat L’Homme traversé À la Dublineuse Un éditeur... Voilà ! L’Errance, la dérive, la trace Entrée en matière C’est l’Eté Fragments d’un meurtre La Mort de Woyzeck La Toile de la foraine - Lyon : portrait Petit traité d’éducation lubrique Maintenant la nuit