L'auteur
Touillier Colette

Présentation

Lorsque mes cinq enfants eurent quitté la maison, je me suis investie dans l’écriture. Toutes les semaines, depuis 23 ans, j’écris en atelier.

Dans la série Nos lecteurs sont formidables, voici Colette Touillier, croisée au Salon du livre jeunesse de Montreuil. Écrivain ? « Écrivante ! », corrige cette femme de 74 ans qui vient de publier un premier album, fort réussi. Quand le dernier de ses cinq enfants a quitté la maison, dans les années 1980, Colette a tourné la page. Après avoir beaucoup milité, comme parent d’élèves et dans le tourisme social, elle s’est investie à fond dans l’écriture, devenu son « projet de vie ».
En 2002, l’époux de Colette, retraité des chemins de fer, décède. Brigitte confie alors à sa mère un cahier avec ses souvenirs de petite fille. « Pourrais-tu écrire quelque chose sur Papa ? » Colette s’y met. Et, dans l’atelier d’écriture qu’elle fréquente, on lui suggère de publier son texte. Résultat : C’est Papa qui conduit le train, un récit plein de poésie sur tout ce qui tisse la mémoire d’une famille nombreuse.
- Dominique Fonlupt, LaVie.fr, 2005

Bibliographie

- En 2009, Murs murs de la Vache Noire a été publié avec le concours de la Ville d’Arcueil. Colette Touillier a demeuré pendant quarante-cinq ans dans les murs de la barre de la Vache Noire, démolie en 2009. Elle propose dans son livre des textes poétiques nés des instants de vie dans la cité. Dans ces pages, le réel est pris à bras le corps et, pour la mémoire, les choses de la vie se murmurent.
On peut commander ce livre (12 € port compris) auprès de l’auteur : colette.touillier(at)orange.fr


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Mais laisser la pensée ouverte, n’est-ce pas toujours préférer le désarroi ? »
Christian Prigent
Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas

Aux éditions Cadex