Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti)
Lionel Bourg

publication 1995
Ouvrage épuisé

Al dente (de l'amour, du poème et des spaghetti), Lionel Bourg, pamphlet, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 32 p., 1995, 7.50€, ISBN : 2.905910.61.5

Présentation

Al dente !
C’est avec ce cri, lequel balance entre l’invective guerrière et l’exhortation à un prompt ralliement, qu’il m’arrive d’apostropher les deux ou trois convives qui, venus partager la pâte et le vin en ma tanière, se prélassent de discussions oiseuses en algarades apéritives, sirotant l’un le détestable whisky du poète un peu snob, l’autre un quelconque porto, le troisième enfin, à l’écart des débats, la dose réglementaire du pastis des familles qu’une larme d’orgeat fait accéder au statut exotique, vaguement trouble à l’évidence, de mauresque. On l’a deviné, tout à mes occupations de maître-queux, relégué dans l’antre d’une cuisine dont au demeurant j’interdis l’accès, surveillant la cuisson des spaghetti, le mijotage de la sauce (...), mobilisé par ma tâche et monopolisant le privilège d’en cours d’élaboration goûter l’affriolante décoction du Grand Œuvre, je ne pers pas le nord pour autant et participe en solitaire aux réjouissances générales, un verre à portée de main, où la robe jaune de cette satanée mauresque virevolte et m’aguiche.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ma culture se nourrit du livre de ta chair, et j’ai lu beaucoup dans le fond de tes gorges, dans ton dedans d’amour, descendant de délice en délice au délire des délires… »
Marcel Moreau
Insensément ton corps

L’auteur

La Collection

L’Existence poétique Le Bruissement des mots Tacatam Blues L’Etoffe des Corps Journal de l’homme arrêté Non lieu provisoire Valleuse De purs désastres, édition aggravée Les Visages et les voix Une voix pour Orphée Rien qu’une ombre inventée C’est l’Eté Le Soleil oiseleur Goutte d’eau Fragments du solstice Parfois Où qu’on va après ? Faire des études pour être mendiant Chants de la tombée des jours Si petits les oiseaux La Guerre entre les arbres Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Petits bonheurs Labyrinthe Crobards et mounièques Un rossignol sur le balcon Les Montagnes du soir Le Vingt-deux octobre Le Faraud séant gLoire(s)