Actualité Alain Jégou à la Médiathèque de Quimperlé du 3 février au 29 avril 2009 (Finistère)

, par Hélène Boinard


Le poète Alain Jégou est aujourd’hui largement connu et reconnu. Il fut célébré à deux reprises en 2008 avec le prix Henri Queffelec et le prix Xavier Grall. L’exposition L’Univers poétique d’Alain Jégou présentée à la médiathèque vous invite à découvrir l’homme et son univers qui sont indissociables de sa poésie. L’auteur évoque sa vie et notamment son enfance, mai 68 et son travail de marin-pêcheur. Il nous parle aussi des trois thèmes qui traversent son oeuvre : la mer, la Beat Generation et les Indiens d’Amérique du Nord. La dernière partie de cette exposition donne la parole à d’autres poètes qui ont bien voulu témoigner de leur amitié avec lui. L’exposition présentera pour la première fois de nombreux objets, manuscrits, courriers et photographies sélectionnés et prêtés par Alain Jégou. Vernissage de l’exposition le mardi 3 Février à 18h30. Pour visiter la version blog de l’exposition et mieux connaître Alain Jégou : cliquez ici.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Le Barillet : variations dramatiques T2 Autobiographie d’un autre Le Pôle magnétique Poèmes poids plume Des sourires et des pommes L’Incomparable promenade Où patiente la lumière Un cri La Traversée des grandes eaux Si petits les oiseaux Avant les monstres Matière du temps 2 Presque le bonheur Entrée en matière Tacatam Blues Journal de l’homme arrêté Opéré bouffe gLoire(s) Le Congrès d’automne La Guerre entre les arbres Tectonique des femmes Ciel inversé 1 L’Insu Tu me libellules Fin’ Amor Le Faraud séant L’Ombre nue Labyrinthe Le Réel