Arènes 42 Jacques Moulin

Publication 2001
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Arènes 42, Jacques Moulin, poèmes, 5 dessins de Marc Degois, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 2001, ISBN : 2.913388.27.2

Présentation

D’une rue éventrée par des travaux qui la fouillent, des arènes qui s’y trouvent, Jacques Moulin tire une lente évocation d’un lieu qui quitte ceux qui l’habitent... Poèmes en proses resserrées, qui alternent avec des vers qui plongent comme carotte dans un sol dévasté, Arènes 42 saisit ce moment où le paysage se défait, exhumant pierres du passé et ciel nouveau. Et c’est un adieu alors qu’on doit faire à un espace où l’on a habité. Jacques Moulin joue de la précision du lexique pour faire surgir dans l’abstraction des éléments une réelle présence.

Extrait

« J’habite un pied-à-l’air. On sent mieux la respiration du vent qui vient reprendre diaphragme juste à la jointure des toits, entre tuiles et lucarnes. Le matin on est à l’orchestre, celui des corneilles qui “rauqualisent” à même le houppier. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« le géranium se balance en infusette au-dessus de ta tête prêt à à tremper ses feuilles dans ta tasse »
Amandine Marembert
Toboggans des maisons

L’auteur

Le plasticien

La Collection

L’Insu Nuitamment L’Ordinaire, la métaphysique Des rêves au fond des fleurs En herbe Villégiatures & Cie L’Enfant sur la branche L’Œuvre au Nord Toro Fidèles félidés Stilb suivi de Iréniques Colomb, Cortez & Cie Où patiente la lumière Pays simple En avant l’enfanfare ! L’Absent Chants de la tombée des jours Mi-ville mi-raisin Non lieu provisoire Opéré bouffe L’Homme traversé Faire des études pour être mendiant Labyrinthe Tu me libellules Le Faraud séant La Langue au chat Petits bonheurs Maélo Pleine lucarne Parfois