Arènes 42 Jacques Moulin

Publication 2001
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Arènes 42, Jacques Moulin, poèmes, 5 dessins de Marc Degois, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 2001, ISBN : 2.913388.27.2

Présentation

D’une rue éventrée par des travaux qui la fouillent, des arènes qui s’y trouvent, Jacques Moulin tire une lente évocation d’un lieu qui quitte ceux qui l’habitent... Poèmes en proses resserrées, qui alternent avec des vers qui plongent comme carotte dans un sol dévasté, Arènes 42 saisit ce moment où le paysage se défait, exhumant pierres du passé et ciel nouveau. Et c’est un adieu alors qu’on doit faire à un espace où l’on a habité. Jacques Moulin joue de la précision du lexique pour faire surgir dans l’abstraction des éléments une réelle présence.

Extrait

« J’habite un pied-à-l’air. On sent mieux la respiration du vent qui vient reprendre diaphragme juste à la jointure des toits, entre tuiles et lucarnes. Le matin on est à l’orchestre, celui des corneilles qui “rauqualisent” à même le houppier. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ma culture se nourrit du livre de ta chair, et j’ai lu beaucoup dans le fond de tes gorges, dans ton dedans d’amour, descendant de délice en délice au délire des délires… »
Marcel Moreau
Insensément ton corps

L’auteur

Le plasticien

La Collection

À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Opéré bouffe Des garous et des loups La hulotte n’a pas de culotte La Chambre bouleversée Le Bec de la plume L’Œuvre au Nord Poèmes et lettres d’amour Où patiente la lumière Où qu’on va après ? Le Jour se lève encore Stabat Mater La Poignée de porte La Liesse populaire en France Erratiques L’Ordinaire, la métaphysique Un oursin Les Chiens du vent La Close Petit traité d’éducation lubrique Ils Marie-Gasparine Banlieue nord Coquerets et coquerelles Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances L’Impatience Le Vent du dehors L’Ourlet du ciel La poésie est facile Journal de l’homme arrêté