Arènes 42 Jacques Moulin

Publication 2001
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Arènes 42, Jacques Moulin, poèmes, 5 dessins de Marc Degois, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 2001, ISBN : 2.913388.27.2

Présentation

D’une rue éventrée par des travaux qui la fouillent, des arènes qui s’y trouvent, Jacques Moulin tire une lente évocation d’un lieu qui quitte ceux qui l’habitent... Poèmes en proses resserrées, qui alternent avec des vers qui plongent comme carotte dans un sol dévasté, Arènes 42 saisit ce moment où le paysage se défait, exhumant pierres du passé et ciel nouveau. Et c’est un adieu alors qu’on doit faire à un espace où l’on a habité. Jacques Moulin joue de la précision du lexique pour faire surgir dans l’abstraction des éléments une réelle présence.

Extrait

« J’habite un pied-à-l’air. On sent mieux la respiration du vent qui vient reprendre diaphragme juste à la jointure des toits, entre tuiles et lucarnes. Le matin on est à l’orchestre, celui des corneilles qui “rauqualisent” à même le houppier. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Le lévrier : rien de bien haut, mais tout ce galbe donne le vertige (et la désagréable impression de forniquer sur un meuble Louis XV). »
Pierre Senges
Zoophile contant fleurette

L’auteur

Le plasticien

La Collection

La Traversée des grandes eaux Vladivostok, aller simple La Belle vitesse Profondeur du champ de vol Animalimages 33 Voix Le Vingt-deux octobre C’est papa qui conduit le train Le Bruissement des mots Poèmes poids plume Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) L’Impatience Les Macchabs vites Faire des études pour être mendiant La Peur et son éclat L’Enceinte La Ville est mosaïque Matière du temps 2 Couleur jardin L’Evolution des paysages Quatre écoutes du tonnerre Dans les jardins mouillés Toboggans des maisons L’Alimentation générale de Tombouctou Fragments d’une ville fantôme L’Imaginaire & Matières du seuil L’Or de l’air Le Soleil oiseleur Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Stabat Mater