Arènes 42 Jacques Moulin

Publication 2001
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Arènes 42, Jacques Moulin, poèmes, 5 dessins de Marc Degois, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 2001, ISBN : 2.913388.27.2

Présentation

D’une rue éventrée par des travaux qui la fouillent, des arènes qui s’y trouvent, Jacques Moulin tire une lente évocation d’un lieu qui quitte ceux qui l’habitent... Poèmes en proses resserrées, qui alternent avec des vers qui plongent comme carotte dans un sol dévasté, Arènes 42 saisit ce moment où le paysage se défait, exhumant pierres du passé et ciel nouveau. Et c’est un adieu alors qu’on doit faire à un espace où l’on a habité. Jacques Moulin joue de la précision du lexique pour faire surgir dans l’abstraction des éléments une réelle présence.

Extrait

« J’habite un pied-à-l’air. On sent mieux la respiration du vent qui vient reprendre diaphragme juste à la jointure des toits, entre tuiles et lucarnes. Le matin on est à l’orchestre, celui des corneilles qui “rauqualisent” à même le houppier. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Afin de prévenir la satiété et le déclin libidinal qui lui est associé, enfermez votre partenaire dans une cave pendant quarante jours et quarante nuits. Il en sortira affamé. Le conseil est donné par Plutarque lui-même.
Le tout est de disposer d’une cave. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Carnets du jardin de la Madeleine La poésie est facile Une clarté de passage Des sourires et des pommes Le Faraud séant Lettre d’Afrique à une jeune fille morte C’est l’Eté Où patiente la lumière 33 Voix L’Imaginaire & Matières du seuil La Mort est en feu Maélo Matière du temps 1 L’Ombre nue L’Italien Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Dits d’elle gLoire(s) Chroniques d’un promeneur assis Solaire Erratiques Friches Un oursin Casanova et la belle Montpelliéraine Pour mon ours blanc Lavoir de toutes les couleurs Petites proses voyageuses Un rossignol sur le balcon Rien qu’une ombre inventée Où qu’on va après ?