Arènes 42 Jacques Moulin

Publication 2001
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Arènes 42, Jacques Moulin, poèmes, 5 dessins de Marc Degois, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 2001, ISBN : 2.913388.27.2

Présentation

D’une rue éventrée par des travaux qui la fouillent, des arènes qui s’y trouvent, Jacques Moulin tire une lente évocation d’un lieu qui quitte ceux qui l’habitent... Poèmes en proses resserrées, qui alternent avec des vers qui plongent comme carotte dans un sol dévasté, Arènes 42 saisit ce moment où le paysage se défait, exhumant pierres du passé et ciel nouveau. Et c’est un adieu alors qu’on doit faire à un espace où l’on a habité. Jacques Moulin joue de la précision du lexique pour faire surgir dans l’abstraction des éléments une réelle présence.

Extrait

« J’habite un pied-à-l’air. On sent mieux la respiration du vent qui vient reprendre diaphragme juste à la jointure des toits, entre tuiles et lucarnes. Le matin on est à l’orchestre, celui des corneilles qui “rauqualisent” à même le houppier. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Nietzsche, comme une puissante tape dans le dos ou ce coup de poing sur la tête dont parle Kafka à propos des bons livres »
René Pons
Carnets des solitudes

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Goutte d’eau L’Impossible Manque Où patiente la lumière Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Le Sentiment de la nature L’Imaginaire & Matières du seuil Marie-Gasparine La Mort de Woyzeck Poèmes poids plume Le Bruissement des mots Le Congrès d’automne Carnets des solitudes Le Taureau, la rose, un poème La Langue au chat Crobards et mounièques Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Quatre écoutes du tonnerre La Langue et ses monstres L’Italien Arènes 42 Cheminement vers le rien Friches Le Jour se lève encore Un cri Fragments du solstice Stabat Mater À la Dublineuse Pour apprendre la paix à nos enfants Tectonique des femmes Dans la présente abjection des mondes