Arènes 42 Jacques Moulin

Publication 2001
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Arènes 42, Jacques Moulin, poèmes, 5 dessins de Marc Degois, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 2001, ISBN : 2.913388.27.2

Présentation

D’une rue éventrée par des travaux qui la fouillent, des arènes qui s’y trouvent, Jacques Moulin tire une lente évocation d’un lieu qui quitte ceux qui l’habitent... Poèmes en proses resserrées, qui alternent avec des vers qui plongent comme carotte dans un sol dévasté, Arènes 42 saisit ce moment où le paysage se défait, exhumant pierres du passé et ciel nouveau. Et c’est un adieu alors qu’on doit faire à un espace où l’on a habité. Jacques Moulin joue de la précision du lexique pour faire surgir dans l’abstraction des éléments une réelle présence.

Extrait

« J’habite un pied-à-l’air. On sent mieux la respiration du vent qui vient reprendre diaphragme juste à la jointure des toits, entre tuiles et lucarnes. Le matin on est à l’orchestre, celui des corneilles qui “rauqualisent” à même le houppier. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« (…)
chroniques de l’homme
à la pomme et au canif
content d’avoir pelé bien rond. »
Werner Lambersy
Chroniques d’un promeneur assis

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Carnets du graphomane Musée de l’os et de l’eau Un oursin Capitaine des myrtilles Colomb, Cortez & Cie Quatre écoutes du tonnerre L’Homme traversé Banlieue nord L’Insu Avant les monstres Avec des ailes L’Imaginaire & Matières du seuil Parfois L’Indifférent En herbe La Traversée des grandes eaux Insensément ton corps Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Les Madones du trottoir Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Villégiatures & Cie La Mort est en feu Ciel inversé 2 Le Perron La hulotte n’a pas de culotte Le Chant du destin Le Jour se lève encore Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas L’Alimentation générale de Tombouctou Un éditeur... Voilà !