Capitaine des myrtilles Daniel Biga

9,00 EUR (8,53 EUR HT)

Capitaine des myrtilles, Daniel Biga, illustrations de Kélig Hayel, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2003, ISBN : 9782840311515

Présentation

Capitaine des Myrtilles, magiquement illustré par Kélig Hayel, est une anthologie éclectique de poèmes de diverses formes (vers libres, petits poèmes en prose, anamnèses, slogans et autres) et tonalités (émotions, comptines, jeux, humour) choisis dans divers recueils du poète.

Cet univers poétique est à rapprocher de celui de James Sacré Anacoluptères (Tarabuste) ou de Jean Pascal Dubost C’est corbeau (Cheyne).

S’il est lisible par tous avec profit, Capitaine des Myrtilles est spécialement destiné et recommandé aux “lecteurs à à partir de cinq ans et jusqu’à plus que centenaires”.

Ce livre a été recommandé par l’éducation nationale pour les enfants du 3ème cycle.

Extrait

Et moi aussi
j’ai été huissier des chants
appariteur des couleurs
berger d’enfants
et instituteur des caprins et ovins
j’ai été ingénieur des bétons et bitumes
manœuvre des dossiers et paperasses
j’ai eu une chaire associée de docteur du cœur
et de pharmacien des âmes
mais c’est toujours jardinier de fourmis et scarabées
brocanteur des mûres et chanterelles
troisième classe des eaux et forêts
que j’ai été parfaitement à l’aise
comme le gardon dans son élément
car il n’y a pas un paysage pas une vie végétale
pas une plante au monde
dont je ne me sois jamais senti l’étranger

mais que dirai-je de l’homme ?

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

L’auteur

Le plasticien

La Collection

À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Le Sentiment de la nature Tacatam Blues Chroniques d’un promeneur assis Dans la présente abjection des mondes 33 Voix La Guerre entre les arbres C’est l’Eté Couleur jardin Le Faraud séant Les Chiens du vent L’Evolution des paysages Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Circé ou Une agonie d’insecte Les Mots d’Alice Premières poésies (1950-1955) L’Homme traversé Dans le vent du chemin Ouverture du cri Carnets du graphomane Des rêves au fond des fleurs Billet pour le Pays doré Petit traité d’éducation lubrique Dits d’elle Matière du temps 1 C’est des poèmes ? Carnets du jardin de la Madeleine L’Incomparable promenade Le Pôle magnétique L’Etoffe des Corps