« Casanova fort et vert » en Languedoc-Roussillon

Actualité « Casanova fort et vert » en Languedoc-Roussillon

, par Hélène Boinard


Après Marcel Duchamp (2006) et Rabelais (2008), le Fonds Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon, dirigé par Emmanuel Latreille, a choisi Casanova comme figure tutélaire pour un ensemble de manifestations artistiques intitulé « Casanova fort et vert » qui aura lieu de juin à septembre 2010 à Perpignan, Narbonne, Béziers, Montpellier, Nîmes..., soit dans des villes que visita l’aventurier lors de sa fuite d’Espagne au début de l’année 1769. Jean-Claude Hauc, auteur de Casanova et la belle Montpelliéraine (chez Cadex), Voyage de Casanova à travers la Catalogne, le Roussillon et le Languedoc (Les Presses du Languedoc), etc., a été nommé consultant pour ces manifestations et supervisera la réalisation du catalogue que le FRAC éditera à cette occasion. D’ores et déjà, plusieurs spécialistes ont accepté de participer à cet ouvrage : Helmut Watzlawick, directeur de L’intermédiaire des casanovistes, Marie-Françoise Luna, auteur de Casanova mémorialiste (éditions Honoré Champion) et la psychanalyste Lydia Flem, auteur de Casanova ou l’exercice du bonheur (éditions du Seuil).

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Quand l’été
n’a plus
que la pluie
et les os
que le ciel
est trop bref
pour l’œil
tout se tient
à la vie
à la mort
dans le cœur. »
Louis Dubost
Des sourires et des pommes

Marie-Gasparine Lavoir de toutes les couleurs La Halte belge Fragments du solstice Coquerets et coquerelles L’Existence poétique Autobiographie d’un autre Capitaine des myrtilles C’est des poèmes ? Petit traité d’éducation lubrique La Chambre bouleversée Faire des études pour être mendiant Friches La Nuit du libertin L’Etoffe des Corps Le Réel Banlieue nord La Langue au chat Tectonique des femmes Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova L’Œil tourné Avec des ailes L’Alimentation générale de Tombouctou Des sourires et des pommes Matière du temps 1 Arènes 42 Poèmes poids plume Bavard au cheval mort et compagnie La hulotte n’a pas de culotte Insensément ton corps