Catalogue en ligne

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

Pour mon ours blanc C’est l’Eté Premières poésies (1950-1955) Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Petites proses voyageuses La hulotte n’a pas de culotte Profondeur du champ de vol Le Taureau, la rose, un poème Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Sillages Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Carnets des solitudes Chroniques d’un promeneur assis La Halte belge Des sourires et des pommes Encyclopédie cyclothymique L’Ombre nue Stabat Mater L’Imaginaire & Matières du seuil Le Perron La Couleur tensive Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Les Mots d’Alice Crobards et mounièques Parfois Pays simple Quatre écoutes du tonnerre L’Italien L’Œil tourné Une clarté de passage