Actualité Christian Prigent et Jean-Pierre Verheggen les 19 et 20 mars 2011 à Calais (62)

, par Hélène Boinard


Le Musée des Beaux-Arts de Calais participe au festival de poésie contemporaine 5/cinq organisé par l’association décap(s). Il accueille le dimanche 20 mars à partir de 16h les poètes Christian Prigent et Vanda Benes, Cécile Richard et Jean Pierre Verheggen. Le festival 5/cinq s’inscrit dans le cadre du Printemps des Poètes 2011. Intitulé cette année « Poète, bête de rive » le festival s’ouvre sur une citation de Christian Prigent, tirée de son livre À quoi bon encore des poètes ? (P.O.L éditeur, 1996) : c’est à dire tant qu’il y aura du parlant, de l’humain, de l’humain inquiet, il y aura une exigence de « poésie ». Cette exigence de “poésie”, l’association décap(s) souhaite la faire partager à celles et ceux que cette inquiétude de la langue étonne encore. Rens. sur le site de décap(s).

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Afin de prévenir la satiété et le déclin libidinal qui lui est associé, enfermez votre partenaire dans une cave pendant quarante jours et quarante nuits. Il en sortira affamé. Le conseil est donné par Plutarque lui-même.
Le tout est de disposer d’une cave. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

L’Italien Le Bel aujourd’hui Pour mon ours blanc Circé ou Une agonie d’insecte Goutte d’eau Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Billet pour le Pays doré L’Homme traversé Corps antérieur Pour apprendre la paix à nos enfants Mon chat son chien et le cochon du voisin Ils Arènes 42 La Nuit du libertin Fidèles félidés La Traversée des grandes eaux L’Ombre nue L’Indifférent L’Errance, la dérive, la trace L’Oiseau de nulle part Matière du temps 2 Une clarté de passage L’Appétit de Don Juan Fin’ Amor Lavoir de toutes les couleurs Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Carnets respiratoires Course libre Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas En toutes circonstances