Actualité Christian Prigent et Jean-Pierre Verheggen les 19 et 20 mars 2011 à Calais (62)

, par Hélène Boinard


Le Musée des Beaux-Arts de Calais participe au festival de poésie contemporaine 5/cinq organisé par l’association décap(s). Il accueille le dimanche 20 mars à partir de 16h les poètes Christian Prigent et Vanda Benes, Cécile Richard et Jean Pierre Verheggen. Le festival 5/cinq s’inscrit dans le cadre du Printemps des Poètes 2011. Intitulé cette année « Poète, bête de rive » le festival s’ouvre sur une citation de Christian Prigent, tirée de son livre À quoi bon encore des poètes ? (P.O.L éditeur, 1996) : c’est à dire tant qu’il y aura du parlant, de l’humain, de l’humain inquiet, il y aura une exigence de « poésie ». Cette exigence de “poésie”, l’association décap(s) souhaite la faire partager à celles et ceux que cette inquiétude de la langue étonne encore. Rens. sur le site de décap(s).

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

Labyrinthe Tiens bon la rampe Fragments d’une ville fantôme Les Choses n’en font qu’à leur tête Chair de Sienne Villégiatures & Cie Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Coquerets et coquerelles Vladivostok, aller simple Mon chat son chien et le cochon du voisin Un habitué des courants d’air Mi-ville mi-raisin L’Œuvre au Nord Pays simple Toro Goutte d’eau Dans les jardins mouillés Course libre Maintenant la nuit L’Appétit de Don Juan Le Sens du toucher La Mort de Woyzeck Le Chat Colomb, Cortez & Cie Carnets du graphomane Pleine lucarne Nuitamment Opéré bouffe Des sourires et des pommes Le Loir atlantique