Actualité Décès de Pierre Autin-Grenier

, par Hélène Boinard


C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.

Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

Chroniques d’un promeneur assis Dans le vent du chemin La poésie est facile La Close Chambre de feuilles Nuitamment À la Dublineuse Course libre Fragments d’un meurtre Le Jour se lève encore La hulotte n’a pas de culotte Faire des études pour être mendiant Capitaine des myrtilles Valleuse Stabat Mater Avec des ailes Matière du temps 1 Le Congrès d’automne Les Eaux noires L’Enfant sur la branche Le Vent du dehors Les Macchabs vites Pour mon ours blanc L’Insu Les Montagnes du soir Pays simple Labyrinthe Fin’ Amor C’est papa qui conduit le train Fragments du solstice