Actualité Décès de Pierre Autin-Grenier

, par Hélène Boinard


C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Afin de prévenir la satiété et le déclin libidinal qui lui est associé, enfermez votre partenaire dans une cave pendant quarante jours et quarante nuits. Il en sortira affamé. Le conseil est donné par Plutarque lui-même.
Le tout est de disposer d’une cave. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

Fin’ Amor Nuitamment Villégiatures & Cie Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova L’Enfance est mon pays natal L’Or de l’air La Traversée des grandes eaux Sillages Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Dans le vent du chemin Un habitué des courants d’air La Belle vitesse Le Chant du destin Poèmes poids plume Chroniques d’un promeneur assis On disait Ils Opéré bouffe Dans la présente abjection des mondes La Liesse populaire en France Un cri Si petits les oiseaux La Momie de Roland Barthes Les Macchabs vites Le Taureau, la rose, un poème Une clarté de passage Encre Petits bonheurs En herbe