Actualité Décès de Pierre Autin-Grenier

, par Hélène Boinard


C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Franck, Victorine et leurs enfants sont présentés devant le juge. La présence des enfants émeut tout le monde, jusqu’aux policiers de la PAF, dont l’un fait jouer Shanee, trois ans, avec l’étui de son pistolet. Le même fabrique des avions en papier dans le hall du tribunal pour la petite fille et répète, alors que je porte l’enfant dans mes bras et la berce : c’est une honte de voir ça, comment on traite les gens. Aujourd’hui, 16 septembre, Franck est parti au Congo. »
Marie Cosnay
Entre chagrin et néant

Poèmes et lettres d’amour Tiens bon la rampe Villégiatures & Cie Des étoiles sur les genoux En toutes circonstances La Langue et ses monstres L’Or de l’air Crobards et mounièques Entrée en matière Stabat Mater Carnets des solitudes Mobilis in mobilier Petit traité d’éducation lubrique L’Oiseau de nulle part Journal de l’homme arrêté Le Taureau, la rose, un poème Pays simple Poèmes poids plume En avant l’enfanfare ! Maélo Bavard au cheval mort et compagnie Coquerets et coquerelles Labyrinthe Mange-Matin Une clarté de passage Non lieu provisoire La Ville est mosaïque Le Chant du destin Tu me libellules Chroniques d’un promeneur assis