Actualité Décès de Pierre Autin-Grenier

, par Hélène Boinard


C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Franck, Victorine et leurs enfants sont présentés devant le juge. La présence des enfants émeut tout le monde, jusqu’aux policiers de la PAF, dont l’un fait jouer Shanee, trois ans, avec l’étui de son pistolet. Le même fabrique des avions en papier dans le hall du tribunal pour la petite fille et répète, alors que je porte l’enfant dans mes bras et la berce : c’est une honte de voir ça, comment on traite les gens. Aujourd’hui, 16 septembre, Franck est parti au Congo. »
Marie Cosnay
Entre chagrin et néant

Pour apprendre la paix à nos enfants La Toile de la foraine - Lyon : portrait Tu me libellules L’Etoffe des Corps Les Choses n’en font qu’à leur tête Le Voyageur sans voyage L’Impossible Manque La hulotte n’a pas de culotte Chambre de feuilles Les Macchabs vites Ciel inversé 2 Des étoiles sur les genoux De purs désastres, édition aggravée Stilb suivi de Iréniques Avant les monstres L’Enceinte Ouverture du cri Tectonique des femmes Nuitamment La Peur et son éclat Maélo Coquerets et coquerelles C’est papa qui conduit le train Course libre Couleur jardin Les Mots d’Alice Rimbaud, la tentation du soleil Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) La Ville est mosaïque Où qu’on va après ?