Actualité Décès de Pierre Autin-Grenier

, par Hélène Boinard


C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Rien n’est plus discourtois que de voir un monsieur bander sans lui tendre, aussitôt, la main. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

Le Taureau, la rose, un poème L’Or de l’air Poèmes et lettres d’amour Le Sens du toucher Le Faraud séant L’Ordinaire, la métaphysique Pour mon ours blanc Le Vent du dehors C’est des poèmes ? Si petits les oiseaux Maélo Bavard au cheval mort et compagnie Crobards et mounièques La Langue et ses monstres Carnets du graphomane La Nuit du libertin Pleine lucarne Quatre écoutes du tonnerre Petit traité d’éducation lubrique En herbe La Ville autour Des étoiles sur les genoux Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Zoophile contant fleurette Le Chat Pour apprendre la paix à nos enfants Mange-Matin L’Alimentation générale de Tombouctou Le Soleil oiseleur L’Appétit de Don Juan