Actualité Décès de Pierre Autin-Grenier

, par Hélène Boinard


C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.

Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« les persiennes déplient un air d’accordéon dans l’éventail des jours
danser les matins de réveillon demeure accessoire »
Amandine Marembert
Toboggans des maisons

Maélo Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime La Tombe d’un jeu d’enfant Autobiographie d’un autre Fragments du solstice La poésie est facile Villégiatures & Cie L’Œil tourné Les Explorateurs Carnets respiratoires La Langue au chat L’Etoffe des Corps La Ville est mosaïque Un éditeur... Voilà ! Tacatam Blues Animalimages Où qu’on va après ? Banlieue nord Pleine lucarne Chants de la tombée des jours De purs désastres, édition aggravée Casanova et la belle Montpelliéraine Le Sentiment de la nature Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) La Langue et ses monstres Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Chambre de feuilles L’Absent Le Voyageur sans voyage