Actualité Éric Faye lauréat du Grand prix du roman de l’Académie française 2010

, par Hélène Boinard


Le Grand prix du roman de l’Académie française a été décerné le 28 octobre 2010 à Éric Faye pour Nagasaki (Stock).

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

Les Macchabs vites Un alibi de rêve Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Rien qu’une ombre inventée Musée de l’os et de l’eau Le Chant du destin Toro Bavard au cheval mort et compagnie Fragments d’un désastre Un oursin Avant les monstres Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives L’Errance, la dérive, la trace Ciel inversé 2 Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) La Halte belge Tacatam Blues Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Le Bruissement des mots Coquerets et coquerelles Le Chat Les Madones du trottoir Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Chants de la tombée des jours Variations sur des carnets Opéré bouffe L’Œuvre au Nord Maintenant la nuit La Ville est mosaïque La Momie de Roland Barthes