Actualité Éric Faye lauréat du Grand prix du roman de l’Académie française 2010

, par Hélène Boinard


Le Grand prix du roman de l’Académie française a été décerné le 28 octobre 2010 à Éric Faye pour Nagasaki (Stock).

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Franck, Victorine et leurs enfants sont présentés devant le juge. La présence des enfants émeut tout le monde, jusqu’aux policiers de la PAF, dont l’un fait jouer Shanee, trois ans, avec l’étui de son pistolet. Le même fabrique des avions en papier dans le hall du tribunal pour la petite fille et répète, alors que je porte l’enfant dans mes bras et la berce : c’est une honte de voir ça, comment on traite les gens. Aujourd’hui, 16 septembre, Franck est parti au Congo. »
Marie Cosnay
Entre chagrin et néant

Une voix pour Orphée Le Taureau, la rose, un poème Dans les jardins mouillés Fragments du solstice Fragments d’un désastre L’Absent Des rêves au fond des fleurs Le Vingt-deux octobre Pour mon ours blanc Dits d’elle Le Soleil oiseleur En avant l’enfanfare ! Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Où patiente la lumière Maélo C’est l’Eté Carnets respiratoires Tu me libellules Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Arènes 42 L’Homme traversé L’Alimentation générale de Tombouctou Le Perron Résidences secondaires Mi-ville mi-raisin Chambre de feuilles Carnets du graphomane La hulotte n’a pas de culotte Un alibi de rêve Ombres classées sans suite