Festival « Rentrée nouvelles » à Forcalquier du 22 au 25 août

Actualité Festival « Rentrée nouvelles » à Forcalquier du 22 au 25 août

, par Hélène Boinard


Cadex participe bientôt au festival « Rentrée nouvelles », une manifestation littéraire centrée sur la nouvelle, qui se déroule du 22 au 25 août à Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence). Prévoyez de faire une dernière pause avant la rentrée, au coeur de la Provence, et repartez avec des fruits, des vins, des livres d’exception ! Forcalquier, ville d’artistes, d’éditeurs et de lecteurs, offre son cadre exceptionnel. La manifestation est organisée autour du travail d’une dizaine d’auteurs publiés par autant de petites maisons indépendantes et connues pour la qualité de leurs productions. Rentrée nouvelles permettra de découvrir des nouvelles, leurs auteurs et leurs éditeurs à travers un marché du livre (stands d’éditeurs, et stand tenu par la librairie La Carline, de Forcalquier) des lectures, tables rondes, conférences, atelier philo.... Cette première édition est placée sous l’égide du héros de la nouvelle, modèle du genre, de Melville : Bartleby le scribe.
Entrée libre pour toutes les activités, sauf le concert du Trio Chemirani (10 € - réservations pour le concert, renseignements sur l’accès et l’hébergement à Forcalquier à l’Office du tourisme intercommunal du Pays de Forcalquier). Le programme détaillé ainsi que des présentations des auteurs et maisons d’éditions participantes est disponible sur www.lekti-ecriture.com. Éditeurs et auteurs participants à la première édition :
L’Atelier du gué, qui édite la revue Brèves, Cadex et sa collection de nouvelles Textes au carré (auteur invité : Pierre Cendors), L’Amourier(et son auteur Sylvie Braganti), Le Chemin de fer (et Nathalie Quintane), D’un Noir si bleu (et Corine Pourtau) L’Iroli (et Pierrick Bourgault), Le Bruit des autres (et Christian Viguié), Nykta (et Jacques Fulgence)
La Chambre d’échos (et Milena Hirsch)
HB éditions (et Jérôme Delclos), la revue Marginales.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

L’Imaginaire & Matières du seuil L’Existence poétique Fin’ Amor La Source Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) En avant l’enfanfare ! Avec des ailes Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Ciel inversé 2 La Liesse populaire en France La poésie est facile Un oursin Pour mon ours blanc Casanova et la belle Montpelliéraine Pleine lucarne Circé ou Une agonie d’insecte Premières poésies (1950-1955) Carnets du jardin de la Madeleine La hulotte n’a pas de culotte Les Explorateurs 33 Voix Dits d’elle La Langue au chat Chroniques d’un promeneur assis Vladivostok, aller simple Arènes 42 Matière du temps 1 Petites proses voyageuses Rimbaud, la tentation du soleil Stabat Mater