Actualité François Salvaing aux Correspondances de Manosque le 27 septembre

, par Hélène Boinard


Le festival des Correspondances de Manosque se déroulera du mercredi 26 au dimanche 30 septembre : tout au long de la journée se succèdent des correspondances multiples entre textes, lectures, écrivains (notre ami Raymond Federman sera de la partie) et public, qui ont lieu en plein air, sur les places du vieux Manosque, à la terrasse des cafés, dans la petite salle du théâtre Jean Le Bleu... En soirée, place à la mise en voix, aux textes portés par de grands comédiens, aux croisements inédits entre littérature et musique. De jeudi à samedi, en fin de journée, la librairie du Poivre d’âne et l’équipe des Correspondances vous convient à trinquer avec les auteurs invités du festival. L’occasion de discuter avec eux en toute simplicité ou de faire dédicacer leurs livres... Le « tête à tête » avec François Salvaing a lieu le jeudi à 16 h 30, place de l’Hôtel-de-Ville. Ce café littéraire, ouvert au public, est animé par Pascal Jourdana. Vous pourrez retrouver l’auteur d’Un alibi de rêve aux apéros de la librairie du Poivre d’âne, à 19 h au 9 place de l’Hôtel-de-Ville, ainsi qu’aux apéros littéraires du comité de lecture le lendemain à 11h, place Marcel Pagnol. Rens. 04 92 72 75 81 ou site Internet.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

Parfois Couleur jardin Pour mon ours blanc Le Réel La Langue et ses monstres L’Enfance est mon pays natal On disait Pays simple Colomb, Cortez & Cie Le Loir atlantique Les Chiens du vent Premières poésies (1950-1955) Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Variations sur des carnets Sillages Erratiques La Nuit du libertin La hulotte n’a pas de culotte Une clarté de passage La Belle vitesse 33 Voix Toro L’Homme traversé Des garous et des loups Insensément ton corps Maintenant la nuit L’Ombre nue C’est des poèmes ? L’Impatience La Traversée des grandes eaux