Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

La poésie est facile Le Bel aujourd’hui Friches Couleur jardin Un habitué des courants d’air Mange-Matin Banlieue nord Ombres classées sans suite La Liesse populaire en France Encre Chair de Sienne Matière du temps 2 Une clarté de passage Un oursin Les Choses n’en font qu’à leur tête La Mort est en feu Stilb suivi de Iréniques Le Perron Où patiente la lumière Le Sens du toucher Fidèles félidés Parfois Poèmes et lettres d’amour L’Existence poétique L’Incomparable promenade Arènes 42 C’est des poèmes ? Colomb, Cortez & Cie Fragments d’une ville fantôme 33 Voix