La Close Olivier Bernager

Publication 1993
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

La Close, Olivier Bernager, nouvelle,dessin de Maurice Roche, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 40 p., 1993, ISBN : 2.905910.42.9

Présentation

D’emblée on est saisi par une voix, une langue qui trébuche, répète, tente de trouver en elle la force d’échapper à la mort prochaine. Qui parle ? D’abord on ne sait pas. Est-ce une bête traquée à laquelle des chiens viennent prendre quelques lambeaux de chair ? Est-ce une femme ? Se poser la question c’est aussi se demander qui la pourchassent, cette victime. Des chasseurs ? Des barbares ? Des soldats, non loin de l’ombre portée des miradors ?
Olivier Bernager endosse cette voix, lui donne l’urgence à dire qui est aussi une urgence de la chair et du nom. La phrase va vite, les images violentes s’entrechoquent à la frontière de l’indicible, l’inavouable, l’inouï. La Close est un récit court mais bouleversant, de ceux qui restent longtemps en mémoire. De ceux qui font entendre une vérité impossible à faire comprendre. Un livre choc.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Rien n’est plus discourtois que de voir un monsieur bander sans lui tendre, aussitôt, la main. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

L’auteur

Le plasticien

La Collection

L’Enfance est mon pays natal Un oursin Petites proses voyageuses Circé ou Une agonie d’insecte L’Existence poétique Tacatam Blues L’Or de l’air Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Un cri La Langue au chat Colomb, Cortez & Cie Le Sens du toucher Musée de l’os et de l’eau Le Sentiment de la nature Le Loir atlantique Un éditeur... Voilà ! Rien qui porte un nom Le Taureau, la rose, un poème Des rêves au fond des fleurs Ciel inversé 2 Où patiente la lumière L’Errance, la dérive, la trace Chants de la tombée des jours L’Ordinaire, la métaphysique Stilb suivi de Iréniques Fragments d’une ville fantôme Le Chat Encre Les Montagnes du soir Dits d’elle