Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

gLoire(s) Ombres classées sans suite Marie-Gasparine Fragments d’une ville fantôme Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas L’Enfant sur la branche Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Carnets du jardin de la Madeleine Dans la présente abjection des mondes Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Fin’ Amor Le Chat Les Explorateurs Le Taureau, la rose, un poème Carnets respiratoires Billet pour le Pays doré Erratiques Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives L’Etoffe des Corps L’Appétit de Don Juan Poèmes et lettres d’amour Un rossignol sur le balcon On disait Le Vent du dehors Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Matière du temps 2 Autobiographie d’un autre À la Dublineuse Encyclopédie cyclothymique Le Pôle magnétique