Le Farfadet bleu

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

En avant l’enfanfare ! Le Perron Carnets du jardin de la Madeleine Un alibi de rêve La Mort de Woyzeck Stabat Mater Ciel inversé 2 Où qu’on va après ? Des étoiles sur les genoux La Source Ciel inversé 1 Fragments d’un meurtre Premières poésies (1950-1955) Une cigale dans la tête Avec des ailes Le Bel aujourd’hui Course libre Le Réel Rimbaud, la tentation du soleil Autobiographie d’un autre Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives L’Ordinaire, la métaphysique Mange-Matin Le Bruissement des mots Animalimages Carnets du graphomane La Close Des garous et des loups L’Ourlet du ciel Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime