Actualité Lecture de Jean-Claude Hauc le 15 septembre à la Fondation de Jau (P.O.)

, par Hélène Boinard


« À voix hautes » : une dégustation littéraire, organisée dans le cadre des journées du patrimoine. La comédienne Henriette Torrenta lira de longs passages de L’indifférent, et Jean-Claude Hauc une partie des Eaux noires. Pour l’occasion une vitrine sera mise en place à la librairie Torcatis, à Perpignan. Entrée libre, à 17h30. Fondation du Château de Jau, 66600 CASES-DE-PENE. Tél : 06 08 45 41 38.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

Le Bel aujourd’hui Nuitamment Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime L’Italien Carnets des solitudes Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Les Macchabs vites Couleur jardin Goutte d’eau Le Vingt-deux octobre La Guerre entre les arbres Avant les monstres Monsieur l’évêque avec ou sans mitre La Mort de Woyzeck L’Ordinaire, la métaphysique Les Madones du trottoir Chair de Sienne L’Etoffe des Corps Le Barillet : variations dramatiques T2 L’Œil tourné Des étoiles sur les genoux Pour mon ours blanc Le Sens du toucher On disait Une cigale dans la tête De purs désastres, édition aggravée L’Insu La Langue et ses monstres En avant l’enfanfare ! Poèmes et lettres d’amour