Actualité Lydie Salvayre à la librairie Le Comptoir des mots le 12 février 2009 (Paris)

, par Hélène Boinard


Au lieu d’exposer les livres gadgétaux-commerciaux qui fleurissent en cette période, la librairie Le Comptoir des mots préfère vous proposer deux très beaux livres, pour des cadeaux amoureux ou non, pour tous et tout le temps. Elle vous concocte donc une soirée spéciale « anti-Saint-Valentin », avec les œuvres photographiques de Frédéric Delangle qui a réalisé la série Coït aux éditions Fage, et le Petit traité d’éducation lubrique de Lydie Salvayre. La série Coït présente des photographies de couples faisant l’amour dans une chambre noire... Au programme : exposition de quelques originaux de Frédéric Delangle dans la vitrine de la librairie, présentation de son travail par Élise Legris-Heinrich, présentation du Petit traité d’éducation lubrique par Arno Bertina, son préfacier, et lecture d’extraits par Danièle Douet. Les auteurs seront au rendez-vous, à 20h00 à la librairie Le Comptoir des mots : 239 rue des Pyrénées, Paris 20ème (métro Gambetta). Rens. 01 47 97 65 40.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Alors, nous les émerveillés, nous caressons celle à qui nous devons d’avoir vu en quelques secondes l’Amour prendre le visage de l’Insensé, et l’Insensé celui de l’Immortalité. »
Marcel Moreau
Tectonique des femmes

Le Vent du dehors Rire parmi les hirondelles La Traversée des grandes eaux Fragments du solstice Cheminement vers le rien L’Absent De purs désastres, édition aggravée La hulotte n’a pas de culotte En toutes circonstances Valleuse Toboggans des maisons Vladivostok, aller simple Le Barillet : variations dramatiques T2 L’Errance, la dérive, la trace L’Alimentation générale de Tombouctou Des rêves au fond des fleurs Tacatam Blues La Nuit du libertin Résidences secondaires L’Enfant sur la branche Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) C’est l’Eté Mobilis in mobilier Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Sillages La Peur et son éclat Le Perron Le Bec de la plume Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Presque le bonheur