Actualité Lydie Salvayre le 18 septembre 2009 chez Sauramps (Montpellier)

, par Hélène Boinard


Avec la rentrée littéraire, la librairie Sauramps propose un nouveau rendez-vous : “le cabinet de lectures”, pour donner à entendre le dernier texte de l’écrivain invité, au cours d’une longue lecture de celui-ci, et avant toute discussion sur l’œuvre. Lydie Salvayre, lectrice passionnée et chevronnée, sera la première invitée avec BW, son dernier livre paru au Seuil. À 19h, entrée libre, à l’auditorium du musée Fabre (Bd Bonne Nouvelle). Plus d’infos sur le site de Sauramps.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

Autobiographie d’un autre Avec des ailes Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Mi-ville mi-raisin La Couleur tensive Le Taureau, la rose, un poème En toutes circonstances La Peur et son éclat Si petits les oiseaux Vladivostok, aller simple Une voix pour Orphée C’est papa qui conduit le train Toboggans des maisons Dans les jardins mouillés La Poignée de porte Parfois Dits d’elle Petites proses voyageuses L’Oiseau de nulle part Ils Friches Le Congrès d’automne Tu me libellules L’Indifférent L’Ordinaire, la métaphysique Marie-Gasparine Non lieu provisoire gLoire(s) Un habitué des courants d’air Casanova et la belle Montpelliéraine