Actualité Pierre Autin-Grenier, lauréat du Prix Léo Ferré pour Un cri

, par Hélène Boinard


Le Prix Léo Ferré 2007 de la ville de Grigny a été décerné à Pierre Autin-Grenier pour Un cri, lors du 10ème salon de l’édition indépendante et de la presse alternative « De l’écrit à l’écran ».

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

Entrée en matière 33 Voix L’Insu Dans le vent du chemin Couleur jardin Arènes 42 Cheminement vers le rien Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Le Taureau, la rose, un poème Le Faraud séant Toboggans des maisons Ciel inversé 2 Les Explorateurs Le Pôle magnétique La Guerre entre les arbres Erratiques Un alibi de rêve Matière du temps 1 Villégiatures & Cie Le Sens du toucher Chroniques d’un promeneur assis Le Congrès d’automne Des sourires et des pommes Poèmes poids plume Autobiographie d’un autre Fragments d’une ville fantôme La Langue et ses monstres Fragments du solstice La Ville autour Mi-ville mi-raisin