Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Lionel Bourg

Publication 1991
9,00 EUR (8,53 EUR HT)

Prière d'insérer suivi de Cote d'alerte, Lionel Bourg, pamphlets, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 56 p., 1991, ISBN : 2.905910.22.4

Présentation

Ecrire. Ecrire parce que la faille est nue, parce que nul soubresaut historique rétablissant in extremis l’acrobate en danger n’aura su l’abolir, écrire parce que vivre face au silence venant consiste à ne pas abdiquer tout à fait et à narguer celle qui n’as pas de visage, écrire, dans la panique ou la paix, en cette crevasse béante d’où l’on entend monter gémissements et râles, peut-être n’est-ce pas qu’une vaine parodie dont je serai le pitre. Il neige. Depuis des heures il neige et je trace des mots qui semblent de la cendre. Il n’y a que cela. Ni bruit ni miracle. Que des mots. Ce noir crissement dans la neige qui tombe.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce n’est pas moi qui risquait de la combler jusqu’à la faire exister. Je préfère me tenir sur le seuil, caresser les corps plutôt que les posséder. »
Jean-Claude Hauc
L’indifférent

L’auteur

La Collection

Circé ou Une agonie d’insecte L’Ourlet du ciel Rire parmi les hirondelles La Chambre bouleversée Mobilis in mobilier L’Insu La Ville est mosaïque 33 Voix Cheminement vers le rien Mon chat son chien et le cochon du voisin Ombres classées sans suite Le Pôle magnétique Des rêves au fond des fleurs La Peur et son éclat Capitaine des myrtilles Un rossignol sur le balcon Chroniques d’un promeneur assis Un oursin Avant les monstres Entrée en matière La hulotte n’a pas de culotte La Traversée des grandes eaux Tu me libellules Le Bel aujourd’hui Solaire Couleur jardin Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Mi-ville mi-raisin L’Incomparable promenade Parfois