Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte
Lionel Bourg

publication 1991
9,00 € (8,53 € HT)

Prière d'insérer suivi de Cote d'alerte, Lionel Bourg, pamphlets, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 56 p., 1991, ISBN : 2.905910.22.4

Présentation

Ecrire. Ecrire parce que la faille est nue, parce que nul soubresaut historique rétablissant in extremis l’acrobate en danger n’aura su l’abolir, écrire parce que vivre face au silence venant consiste à ne pas abdiquer tout à fait et à narguer celle qui n’as pas de visage, écrire, dans la panique ou la paix, en cette crevasse béante d’où l’on entend monter gémissements et râles, peut-être n’est-ce pas qu’une vaine parodie dont je serai le pitre. Il neige. Depuis des heures il neige et je trace des mots qui semblent de la cendre. Il n’y a que cela. Ni bruit ni miracle. Que des mots. Ce noir crissement dans la neige qui tombe.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Aucun visage ne paraissait jamais aux wagons. Le train bleu n’avait pas de fenêtres.
La glace voilait tout. »
Pierre Cendors
Le Voyageur sans voyage

L’auteur

La Collection

Le Vingt-deux octobre Dans les jardins mouillés Premières poésies (1950-1955) Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova La Ville est mosaïque L’Homme traversé Le Taureau, la rose, un poème Le Faraud séant Le Jour se lève encore Avec des ailes Maélo Les Macchabs vites Poèmes poids plume La poésie est facile Le Perron Friches Maintenant la nuit L’Œuvre au Nord La Source Vladivostok, aller simple L’Oiseau de nulle part Chambre de feuilles L’Ombre nue La Traversée des grandes eaux Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Le Réel L’Appétit de Don Juan Mobilis in mobilier Une clarté de passage Ombres classées sans suite