Actualité Raymond Federman nous offre sa tournée !

, par Hélène Boinard


Raymond Federman quitte bientôt sa Californie pour une tournée en France : il fera escale à Paris, Rennes, Marseille, Bordeaux, et Nantes. L’occasion de découvrir, ou redécouvrir, l’auteur de À la queue leu leu / The Line, et d’assister à une lecture forcément captivante !
- Paris, le 21 avril 2009 : « En compagnie de Raymond Federman », suite à la parution de Raymond Federman hors limites chez Argol ; entretien avec Marie Delvigne. À 20 h au Reid Hall, 4 rue de Chevreuse, 75006 Paris. Contact/réservations : Catherine Flohic, au 01.43.29.96.32.
- Paris, le 22 avril : « Raymond Federman aux Revues Parlées : lecture performance », avec François Jeanneau, saxophoniste ; lecture d’extraits de Chut (éd. Léo Scheer). À 19 h 30 au Centre Pompidou, place Georges Pompidou (rue Saint-Martin).
- Rennes, le 23 avril : « dîner poétique » avec Raymond Federman et Jérôme Gontier. À 19h au Triangle, boulevard de Yougoslavie (M° : station Triangle). Entrée 5 €.
- Marseille, le 24 avril : rencontre avec Raymond Federman au Centre International de Poésie Marseille ; présentation de la collection Laureli. À 19h au cipM, centre de la Vieille Charité, 2 rue de la Charité.
- Marseille, le 25 avril : invitation à Montévidéo : à 20h30 au 3, impasse Montévidéo, 13006 Marseille.
- Bordeaux, le 28 avril : rencontre avec Marie Delvigne et Catherine Flohic autour de Raymond Federman hors limites (éd. Argol) à la librairie Mollat. Un autoportrait, vif, enjoué et sérieusement littéraire ! À 18h au 15, rue Vital-Carles.
- Nantes, le 29 avril : discussion avec Laure Limongi dans le cadre de « l’Université Pop ». À 19h au salon de musique du Lieu Unique, 2 rue de la biscuiterie (quai Ferdinant Favre).
- Nantes, le 30 avril : Raymond Federman et François Jeanneau, lecture-concert au Pannonica (programmation de la Maison de la Poésie de Nantes). À 19h30 au 9 rue Basse-Porte, Nantes - Talensac. Rens. 02 40 69 22 32.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Jardin comme posé
dans ma mémoire j’ai neuf ans.
Le tilleul est rutilant le
silence éclabousse au milieu de l’été et
tant d’abeilles dans les branches.
Ce que je peux m’emmerder ! »
Dominique Fabre
Avant les monstres

Petit traité d’éducation lubrique Ombres classées sans suite Colomb, Cortez & Cie Pays simple L’Ordinaire, la métaphysique Un cri Profondeur du champ de vol Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Une clarté de passage Les Chiens du vent Nuitamment Une cigale dans la tête Le Chat Casanova et la belle Montpelliéraine L’Alimentation générale de Tombouctou La hulotte n’a pas de culotte Stilb suivi de Iréniques Rimbaud, la tentation du soleil Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Carnets des solitudes L’Existence poétique La Liesse populaire en France Un oursin Crobards et mounièques Résidences secondaires Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Pour apprendre la paix à nos enfants L’Enfance est mon pays natal L’Impatience Rien qui porte un nom