Actualité Rencontre avec Daniel Biga à Nice le 11 mai 2012 (exposition de son travail plastique du 7 au 25 mai)

, par Hélène Boinard


À l’occasion de la parution de son dernier ouvrage Bienvenue à l’Athanée aux éditions L’Amourier, la galerie Arts 06 consacre à Daniel Biga une exposition de son travail plastique : « Big up Biga ! » Bien connu pour son travail poétique initié au milieu des années 60, Daniel Biga dévoile dans ses peintures et dans ses collages la même volonté d’interrogation du monde, et témoigne du refus de se figer en soi-même. Vous êtes invités à rencontrer Daniel Biga le vendredi 11 Mai à 19h, qui au cours d’un entretien animé par Jean-Marc Quaranta, évoquera son rapport aux langues et au langage, ainsi que les liens qui unissent l’écrit et l’image. Au 13 avenue Pauliani. Rens. 04 93 62 14 40. ou site de l’association Arts 06. Ouvert du lundi au vendredi de 14 à 19h.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

Chroniques d’un promeneur assis Encre Circé ou Une agonie d’insecte Les Choses n’en font qu’à leur tête Stilb suivi de Iréniques Fragments d’un meurtre Poèmes et lettres d’amour Le Vent du dehors Le Sentiment de la nature La Ville autour Dans la présente abjection des mondes En herbe Maintenant la nuit Friches Carnets du graphomane Triptike Chambre de feuilles L’Ombre nue Pays simple L’Œil tourné Parfois Goutte d’eau L’Existence poétique L’Enfant sur la branche Matière du temps 2 Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Entrée en matière Les Montagnes du soir La Couleur tensive Une voix pour Orphée