Actualité Salon « De l’écrit à l’écran » à Grigny (Rhône) du 9 au 11 novembre 2007

, par Hélène Boinard


Le Salon de l’édition indépendante et de la presse alternative « De l’écrit à l’écran » vise à faire découvrir une sélection de la création littéraire contemporaine, et veut valoriser les liens tissés entre la littérature et le cinéma : rencontres avec les auteurs, projections de films, musique, slam, expositions... Une trentaine d’éditeurs indépendants (dont Cadex) vous proposeront leur production. Cette dixième édition a pour thème « Plaisirs, plaisir... » Normal, donc, d’y rencontrer Pierre Autin-Grenier, auteur du Cri. Cri de plaisir ? De peur ? De joie ? Vous le saurez en nous retrouvant à Grigny, au Centre Édouard Brenot ! Entrée libre. Rens. 04 78 73 51 91 ou Espace Pandora (04 72 50 14 78)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Franck, Victorine et leurs enfants sont présentés devant le juge. La présence des enfants émeut tout le monde, jusqu’aux policiers de la PAF, dont l’un fait jouer Shanee, trois ans, avec l’étui de son pistolet. Le même fabrique des avions en papier dans le hall du tribunal pour la petite fille et répète, alors que je porte l’enfant dans mes bras et la berce : c’est une honte de voir ça, comment on traite les gens. Aujourd’hui, 16 septembre, Franck est parti au Congo. »
Marie Cosnay
Entre chagrin et néant

Pleine lucarne La Belle vitesse Dans les jardins mouillés Bavard au cheval mort et compagnie La Langue au chat La hulotte n’a pas de culotte Les Chiens du vent La Liesse populaire en France Petites proses voyageuses Rien qui porte un nom Les Madones du trottoir À la Dublineuse Des sourires et des pommes Des étoiles sur les genoux Ombres classées sans suite Quatre écoutes du tonnerre Lavoir de toutes les couleurs Ils Résidences secondaires Le Congrès d’automne Un cri La Mort de Woyzeck Carnets du jardin de la Madeleine L’Enfance est mon pays natal Si petits les oiseaux Autobiographie d’un autre Les Macchabs vites Un éditeur... Voilà ! L’Incomparable promenade Le Voyageur sans voyage