Actualité Soirée « Côté jardin » chez Cadex à Sainte-Anastasie (Gard) le 9 août

, par Hélène Boinard

Lectures, dégustations de bon livres et de bons vins : un vrai succès pour cette première édition !

JPEG - 73.1 ko
DOMINIQUE FABRE

Convivialité, bonne humeur, sympathiques rencontres autour de mets colorés... Nous avons la ferme intention de remettre le couvert dans notre jardin chaque été, et nous espérons que les malheureux absents du 9 août dernier prévoiront, pour leurs prochaines vacances d’été, une pause chez nous !

JPEG - 62 ko
PIERRE AUTIN-GRENIER

Un grand merci aux habitants de Sainte-Anastasie d’avoir été si nombreux à venir nous rencontrer, à la mairie du village pour son aimable participation, aux Collines de Bourdic, à nos amis écrivains, plasticiens, lecteurs, à notre dévouée stagiaire Lucie Aidart et à nos courageuses cuisinières, Jacqueline et Coco...

JPEG - 61.6 ko
LA PAELLA DE COCO

En alternance, de brèves lectures à l’ombre du grand cèdre, et les dégustations de vin, avec vue sur le Gardon s’il vous plaît...

JPEG - 64.5 ko
LECTURE DE PATRICK LAUPIN

Merci à Pierre Autin-Grenier, Jean-Pierre Bobillot, Dominique Fabre, Jean-Claude Hauc, Patrick Laupin, René Pons, James Sacré, Serge Lunal et son toutou qui a su respecter le silence imposé lors des lectures !

JPEG - 48.7 ko
LE TOUTOU DE SERGE LUNAL

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

Si petits les oiseaux Dans les jardins mouillés Rimbaud, la tentation du soleil La hulotte n’a pas de culotte La Ville autour L’Errance, la dérive, la trace L’Impossible Manque Premières poésies (1950-1955) À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Les Montagnes du soir Coquerets et coquerelles L’Existence poétique Le Voyageur sans voyage Le Chat Pour apprendre la paix à nos enfants La Belle vitesse Billet pour le Pays doré En toutes circonstances Parfois La Langue et ses monstres Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Triptike Des sourires et des pommes Une voix pour Orphée Mobilis in mobilier C’est papa qui conduit le train L’Appétit de Don Juan Le Jour se lève encore L’Œil tourné L’Evolution des paysages