Actualité Théâtre : Christian Prigent à Montpellier le 1er Avril 2006

, par Hélène Boinard


Une phrase pour ma mère, de Christian Prigent, est un long lamento-bouffe, une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions. Autobiographie fantasmée, son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à cette figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. La pièce interprétée par Jean-Marc Bourg de la Cie Labyrinthes se joue à 19h au théâtre Jean Vilar à Montpellier, 155 Rue de Bologne. Rens / réserv. 04 67 40 41 39. 5€.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Alors, nous les émerveillés, nous caressons celle à qui nous devons d’avoir vu en quelques secondes l’Amour prendre le visage de l’Insensé, et l’Insensé celui de l’Immortalité. »
Marcel Moreau
Tectonique des femmes

Mi-ville mi-raisin Le Vingt-deux octobre Maélo Des sourires et des pommes Faire des études pour être mendiant Arènes 42 L’Evolution des paysages Labyrinthe La Liesse populaire en France Le Bel aujourd’hui Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Une cigale dans la tête Le Taureau, la rose, un poème L’Errance, la dérive, la trace L’Insu L’Etoffe des Corps Le Chant du destin Ouverture du cri Dits d’elle Musée de l’os et de l’eau L’Appétit de Don Juan Carnets du jardin de la Madeleine Chambre de feuilles Le Loir atlantique Solaire Bavard au cheval mort et compagnie Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) La Tombe d’un jeu d’enfant Goutte d’eau Tectonique des femmes