Actualité Théâtre : Christian Prigent à Montpellier le 1er Avril 2006

, par Hélène Boinard


Une phrase pour ma mère, de Christian Prigent, est un long lamento-bouffe, une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions. Autobiographie fantasmée, son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à cette figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. La pièce interprétée par Jean-Marc Bourg de la Cie Labyrinthes se joue à 19h au théâtre Jean Vilar à Montpellier, 155 Rue de Bologne. Rens / réserv. 04 67 40 41 39. 5€.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il y a des moyens, je les ai pratiqués, d’aider les rêves à prendre certaines tonalités désirées. »
François Salvaing
Un alibi de rêve

L’Alimentation générale de Tombouctou Des rêves au fond des fleurs La Ville est mosaïque L’Impossible Manque Pleine lucarne Les Montagnes du soir Des sourires et des pommes L’Enfance est mon pays natal Animalimages Une voix pour Orphée Journal de l’homme arrêté Un cri La Mort de Woyzeck La Mort est en feu Non lieu provisoire L’Absent Mobilis in mobilier À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Les Madones du trottoir La Poignée de porte La Traversée des grandes eaux Course libre Opéré bouffe 33 Voix Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Le Sentiment de la nature La Momie de Roland Barthes Tacatam Blues Cheminement vers le rien Le Réel