Actualité Théâtre : Christian Prigent à Montpellier le 1er Avril 2006

, par Hélène Boinard


Une phrase pour ma mère, de Christian Prigent, est un long lamento-bouffe, une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions. Autobiographie fantasmée, son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à cette figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. La pièce interprétée par Jean-Marc Bourg de la Cie Labyrinthes se joue à 19h au théâtre Jean Vilar à Montpellier, 155 Rue de Bologne. Rens / réserv. 04 67 40 41 39. 5€.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Aucun visage ne paraissait jamais aux wagons. Le train bleu n’avait pas de fenêtres.
La glace voilait tout. »
Pierre Cendors
Le Voyageur sans voyage

Maélo Solaire Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Casanova et la belle Montpelliéraine C’est des poèmes ? Arènes 42 Banlieue nord Dans la présente abjection des mondes Chroniques d’un promeneur assis Profondeur du champ de vol L’Evolution des paysages La Mort de Woyzeck Les Eaux noires Les Mots d’Alice Colomb, Cortez & Cie Le Vingt-deux octobre Fidèles félidés Un rossignol sur le balcon Pleine lucarne Petit traité d’éducation lubrique gLoire(s) En herbe Mange-Matin Chambre de feuilles Les Choses n’en font qu’à leur tête Où qu’on va après ? Une clarté de passage Lavoir de toutes les couleurs L’Existence poétique Animalimages