Actualité Théâtre : Christian Prigent à Montpellier le 1er Avril 2006

, par Hélène Boinard


Une phrase pour ma mère, de Christian Prigent, est un long lamento-bouffe, une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions. Autobiographie fantasmée, son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à cette figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. La pièce interprétée par Jean-Marc Bourg de la Cie Labyrinthes se joue à 19h au théâtre Jean Vilar à Montpellier, 155 Rue de Bologne. Rens / réserv. 04 67 40 41 39. 5€.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« le géranium se balance en infusette au-dessus de ta tête prêt à à tremper ses feuilles dans ta tasse »
Amandine Marembert
Toboggans des maisons

Rien qui porte un nom La Mort est en feu L’Œuvre au Nord Casanova et la belle Montpelliéraine Stilb suivi de Iréniques Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Le Perron On disait Le Congrès d’automne La Close La poésie est facile Les Madones du trottoir L’Oiseau de nulle part Le Chant du destin La Liesse populaire en France La Ville est mosaïque Variations sur des carnets L’Appétit de Don Juan Petit traité d’éducation lubrique Course libre Matière du temps 2 Les Visages et les voix Le Vingt-deux octobre Villégiatures & Cie L’Italien L’Indifférent Dans le vent du chemin Ombres classées sans suite Arènes 42 Le Soleil oiseleur