Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Lionel Bourg

Publication 1990
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives, Lionel Bourg, essai, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 32 p., 1990, ISBN : 2.905910.19.4

Présentation

J’imagine le Palais Idéal rendu à cette superbe inexistence. Croulant sous la végétation, lacéré, on ne devinerait ce qui palpite là, hasard géologique ou aberrante stratification couvrant racloirs néolithiques et coquillages méditerranéens, vieille brouette tendant ses brad d’orante vers des dieux taciturnes, île squelettique, blancs coraux arasés ou mains moulées dans la glaise, alors que le promeneur, ramassant sans y penser quelque caillou étrange, se demanderait quelle preuve entre ses doigts résiste à l’examen de maintes circonstances atténuantes, et que pressant soudain le pas il s’en irait inquiet de cette culpabilité en lui ravageant l’infernale innocence.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« doré roux
printemps roux
vu le loup
sexe roux »
James Sacré
Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime

L’auteur

La Collection

Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Encyclopédie cyclothymique La Liesse populaire en France Mobilis in mobilier La Poignée de porte Fragments d’un meurtre Stilb suivi de Iréniques Pleine lucarne L’Insu Sillages On disait Le Sentiment de la nature La hulotte n’a pas de culotte Tiens bon la rampe Les Explorateurs Avant les monstres Les Choses n’en font qu’à leur tête Crobards et mounièques L’Incomparable promenade La poésie est facile Le Sens du toucher Fragments du solstice Un cri Casanova et la belle Montpelliéraine Fragments d’une ville fantôme Si petits les oiseaux Tacatam Blues La Ville est mosaïque Banlieue nord Le Vingt-deux octobre