Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Lionel Bourg

Publication 1990
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives, Lionel Bourg, essai, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 32 p., 1990, ISBN : 2.905910.19.4

Présentation

J’imagine le Palais Idéal rendu à cette superbe inexistence. Croulant sous la végétation, lacéré, on ne devinerait ce qui palpite là, hasard géologique ou aberrante stratification couvrant racloirs néolithiques et coquillages méditerranéens, vieille brouette tendant ses brad d’orante vers des dieux taciturnes, île squelettique, blancs coraux arasés ou mains moulées dans la glaise, alors que le promeneur, ramassant sans y penser quelque caillou étrange, se demanderait quelle preuve entre ses doigts résiste à l’examen de maintes circonstances atténuantes, et que pressant soudain le pas il s’en irait inquiet de cette culpabilité en lui ravageant l’infernale innocence.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce que nous entendions par ’peinture’ il y a peu de temps encore n’occupe plus aujourd’hui qu’une place infime dans le territoire de tout ce qui revendique ce nom. »
Christian Prigent
Le Sens du toucher

L’auteur

La Collection

Fragments d’un meurtre L’Existence poétique À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Banlieue nord L’Impatience 33 Voix L’Impossible Manque Le Bruissement des mots Un rossignol sur le balcon Quatre écoutes du tonnerre gLoire(s) Colomb, Cortez & Cie Dans les jardins mouillés L’Errance, la dérive, la trace L’Appétit de Don Juan Le Voyageur sans voyage La poésie est facile Un cri Tectonique des femmes L’Œuvre au Nord Solaire La Belle vitesse Sillages Mi-ville mi-raisin Dans la présente abjection des mondes Petit traité d’éducation lubrique À la Dublineuse Pleine lucarne Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Rire parmi les hirondelles