Une clarté de passage Jean-Pierre Spilmont

Publication 1996
10,00 EUR (9,48 EUR HT)

Une clarté de passage, Jean-Pierre Spilmont, récits et poèmes, 9 dessins de Roland Dutel, Coll. Marine, 14x21,5 cm, 56p., 1996, ISBN : 2.905910.71.2

Extrait

PRESSE :
(...) « Une clarté de passage » est un livre de total consentement à prendre, à recevoir. Un livre d’amour en somme. Avec juste ce qu’il faut de retenue pour libérer le regard entre les signes. On y découvre les illustrations de Roland Dutel : des stèles sur lesquelles on retrouve à chaque fois la terre, le ciel et l’homme dans un constant combat. Dans “Vers un matin sans cicatrice” (Paroles d’Aube, 1994), Spilmont écrivait : « Oui, c’est peut-être ça l’écriture : l’archéologie d’un possible qui rende moins irrépressible l’angoisse, en lui laissant sa part féconde ». Incontestablement “Une clarté de passage” a à voir avec cette écriture-là.
- Corinne Robert in : Le Matricule des Anges Numéro 019, mars-avril 1997

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Franck, Victorine et leurs enfants sont présentés devant le juge. La présence des enfants émeut tout le monde, jusqu’aux policiers de la PAF, dont l’un fait jouer Shanee, trois ans, avec l’étui de son pistolet. Le même fabrique des avions en papier dans le hall du tribunal pour la petite fille et répète, alors que je porte l’enfant dans mes bras et la berce : c’est une honte de voir ça, comment on traite les gens. Aujourd’hui, 16 septembre, Franck est parti au Congo. »
Marie Cosnay
Entre chagrin et néant

Le plasticien

La Collection

L’Ordinaire, la métaphysique Les Mots d’Alice Dans la présente abjection des mondes L’Errance, la dérive, la trace Résidences secondaires Lavoir de toutes les couleurs Capitaine des myrtilles Le Vent du dehors Billet pour le Pays doré L’Imaginaire & Matières du seuil Les Choses n’en font qu’à leur tête Carnets respiratoires Arènes 42 La Poignée de porte Avant les monstres Variations sur des carnets Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Le Bec de la plume Pays simple Petit traité d’éducation lubrique Valleuse Chants de la tombée des jours L’Ourlet du ciel En avant l’enfanfare ! Maélo La poésie est facile La Ville est mosaïque Le Chant du destin L’Enfance est mon pays natal L’Existence poétique