Actualité Une phrase pour ma mère de Christian Prigent à Avignon du 7 au 29 juillet

, par Hélène Boinard


La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère”, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, au Théâtre des Halles à 22h30 (relâche les lundis). Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Rencontre sous le cèdre avec Christian Prigent le mardi 18 juillet à 11h (lectures, discussion). Tarifs 8 / 12 €, réservations 04 90 85 52 57. Durée du spectacle :
1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Jardin comme posé
dans ma mémoire j’ai neuf ans.
Le tilleul est rutilant le
silence éclabousse au milieu de l’été et
tant d’abeilles dans les branches.
Ce que je peux m’emmerder ! »
Dominique Fabre
Avant les monstres

Avec des ailes Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Autobiographie d’un autre L’Ordinaire, la métaphysique Ils La Langue et ses monstres Le Soleil oiseleur Insensément ton corps Les Visages et les voix Une clarté de passage La Chambre bouleversée Quatre écoutes du tonnerre Le Bruissement des mots Petites proses voyageuses La Langue au chat Chroniques d’un promeneur assis Encre La Momie de Roland Barthes C’est des poèmes ? La Tombe d’un jeu d’enfant Le Bel aujourd’hui Matière du temps 2 Corps antérieur Rien qu’une ombre inventée L’Impossible Manque Solaire Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Maintenant la nuit L’Incomparable promenade Variations sur des carnets