Actualité Une phrase pour ma mère de Christian Prigent à Avignon du 7 au 29 juillet

, par Hélène Boinard


La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère”, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, au Théâtre des Halles à 22h30 (relâche les lundis). Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Rencontre sous le cèdre avec Christian Prigent le mardi 18 juillet à 11h (lectures, discussion). Tarifs 8 / 12 €, réservations 04 90 85 52 57. Durée du spectacle :
1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Course libre Petits bonheurs Carnets respiratoires Maintenant la nuit En herbe Chants de la tombée des jours La Ville est mosaïque Carnets du jardin de la Madeleine Parfois Nuitamment Insensément ton corps Les Macchabs vites Crobards et mounièques Variations sur des carnets Goutte d’eau À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) L’Enfance est mon pays natal Ombres classées sans suite Corps antérieur L’Italien Le Bec de la plume Dits d’elle Les Montagnes du soir Valleuse Opéré bouffe Un cri Le Congrès d’automne Toro Le Sens du toucher