Actualité Une phrase pour ma mère de Christian Prigent à Avignon du 7 au 29 juillet

, par Hélène Boinard


La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère”, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, au Théâtre des Halles à 22h30 (relâche les lundis). Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Rencontre sous le cèdre avec Christian Prigent le mardi 18 juillet à 11h (lectures, discussion). Tarifs 8 / 12 €, réservations 04 90 85 52 57. Durée du spectacle :
1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« (…)
chroniques de l’homme
à la pomme et au canif
content d’avoir pelé bien rond. »
Werner Lambersy
Chroniques d’un promeneur assis

Villégiatures & Cie Rimbaud, la tentation du soleil Carnets des solitudes L’Insu Le Soleil oiseleur Fin’ Amor La Belle vitesse Petit traité d’éducation lubrique Les Choses n’en font qu’à leur tête Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Fragments d’une ville fantôme Chroniques d’un promeneur assis Erratiques Circé ou Une agonie d’insecte L’Evolution des paysages Parfois Le Taureau, la rose, un poème 33 Voix Matière du temps 2 Pour apprendre la paix à nos enfants Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Banlieue nord Crobards et mounièques La poésie est facile L’Existence poétique Matière du temps 1 Le Vingt-deux octobre Rien qu’une ombre inventée Variations sur des carnets Pays simple