Actualité Une phrase pour ma mère de Christian Prigent à Avignon du 7 au 29 juillet

, par Hélène Boinard


La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère”, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, au Théâtre des Halles à 22h30 (relâche les lundis). Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Rencontre sous le cèdre avec Christian Prigent le mardi 18 juillet à 11h (lectures, discussion). Tarifs 8 / 12 €, réservations 04 90 85 52 57. Durée du spectacle :
1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Mais laisser la pensée ouverte, n’est-ce pas toujours préférer le désarroi ? »
Christian Prigent
Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas

Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) La Source Où patiente la lumière Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Si petits les oiseaux Petits bonheurs Variations sur des carnets La poésie est facile Entrée en matière Rire parmi les hirondelles Toro Une voix pour Orphée Toboggans des maisons La Ville est mosaïque Bavard au cheval mort et compagnie Avec des ailes Presque le bonheur Chroniques d’un promeneur assis Carnets des solitudes L’Alimentation générale de Tombouctou L’Absent La Ville autour Chair de Sienne Fragments d’un désastre La Chambre bouleversée Tectonique des femmes L’Insu Poèmes et lettres d’amour L’Enfance est mon pays natal Premières poésies (1950-1955)