Actualité Une phrase pour ma mère de Christian Prigent à Avignon du 7 au 29 juillet

, par Hélène Boinard


La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère”, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, au Théâtre des Halles à 22h30 (relâche les lundis). Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Rencontre sous le cèdre avec Christian Prigent le mardi 18 juillet à 11h (lectures, discussion). Tarifs 8 / 12 €, réservations 04 90 85 52 57. Durée du spectacle :
1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce que nous entendions par ’peinture’ il y a peu de temps encore n’occupe plus aujourd’hui qu’une place infime dans le territoire de tout ce qui revendique ce nom. »
Christian Prigent
Le Sens du toucher

Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte L’Impatience Banlieue nord Goutte d’eau L’Or de l’air Où patiente la lumière Chroniques d’un promeneur assis Le Sentiment de la nature Matière du temps 1 Mobilis in mobilier La Halte belge Un cri Stabat Mater Une clarté de passage La Momie de Roland Barthes Petit traité d’éducation lubrique Erratiques Un alibi de rêve La hulotte n’a pas de culotte Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Une voix pour Orphée Une cigale dans la tête Encyclopédie cyclothymique Non lieu provisoire Le Soleil oiseleur À la Dublineuse L’Impossible Manque Des rêves au fond des fleurs Le Congrès d’automne Le Chat