Actualité Une phrase pour ma mère de Christian Prigent à Avignon du 7 au 29 juillet

, par Hélène Boinard


La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère”, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, au Théâtre des Halles à 22h30 (relâche les lundis). Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Rencontre sous le cèdre avec Christian Prigent le mardi 18 juillet à 11h (lectures, discussion). Tarifs 8 / 12 €, réservations 04 90 85 52 57. Durée du spectacle :
1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

La Mort de Woyzeck L’Impossible Manque L’Existence poétique L’Enceinte Opéré bouffe Mobilis in mobilier Petits bonheurs L’Imaginaire & Matières du seuil Circé ou Une agonie d’insecte La Tombe d’un jeu d’enfant À la Dublineuse Cheminement vers le rien Le Barillet : variations dramatiques T2 Goutte d’eau Où patiente la lumière Entrée en matière Chroniques d’un promeneur assis Corps antérieur Le Chant du destin Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) L’Alimentation générale de Tombouctou Valleuse Sillages Ils Fragments d’un meurtre Villégiatures & Cie Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives L’Ombre nue Les Madones du trottoir Les Visages et les voix