Actualité « Une phrase pour ma mère » de Christian Prigent jouée à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) le 22 janvier

, par Hélène Boinard


Une « phrase », unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, enroule un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. Interprétée par Jean-Marc Bourg, d’après le livre éponyme de Christian Prigent (POL, 1996). À 20h30 à La Passerelle, place de la Résistance. Rens. 02 96 68 18 40.

JPEG - 20 ko
Jean-Marc Bourg



Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Pas de signe derrrière le signe
Instamment la liberté »
Évelyne Morin
Non lieu provisoire

Course libre Billet pour le Pays doré Sillages La Halte belge La hulotte n’a pas de culotte On disait Dans les jardins mouillés Avec des ailes Le Bec de la plume Nuitamment L’Enfance est mon pays natal La Guerre entre les arbres Le Bruissement des mots Tectonique des femmes Le Barillet : variations dramatiques T2 Petits bonheurs La Traversée des grandes eaux Des sourires et des pommes Fidèles félidés Le Chat L’Insu Chants de la tombée des jours Les Mots d’Alice Matière du temps 2 L’Impatience Les Macchabs vites C’est papa qui conduit le train Le Perron Résidences secondaires Les Eaux noires