Actualité « Une phrase pour ma mère » de Christian Prigent jouée à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) le 22 janvier

, par Hélène Boinard


Une « phrase », unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, enroule un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. Interprétée par Jean-Marc Bourg, d’après le livre éponyme de Christian Prigent (POL, 1996). À 20h30 à La Passerelle, place de la Résistance. Rens. 02 96 68 18 40.

JPEG - 20 ko
Jean-Marc Bourg



Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« On disait
que c’était avant la buée sur les vitres,
que c’était avant la neige sur les trottoirs,
que c’était avant les crêpes qu’on enroule
et avant les histoires du soir. »
Pascal Leclercq
On disait

Chroniques d’un promeneur assis Lavoir de toutes les couleurs Le Vingt-deux octobre Carnets des solitudes Marie-Gasparine L’Ourlet du ciel La Halte belge Des garous et des loups Rien qu’une ombre inventée Les Macchabs vites La Ville est mosaïque Un éditeur... Voilà ! Ombres classées sans suite Fragments du solstice On disait Billet pour le Pays doré Carnets du jardin de la Madeleine Des étoiles sur les genoux Les Explorateurs La Source Les Mots d’Alice L’Impossible Manque Petits bonheurs À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Chair de Sienne Chants de la tombée des jours Couleur jardin Les Madones du trottoir Un rossignol sur le balcon Chambre de feuilles