Actualité « Une phrase pour ma mère » de Christian Prigent jouée à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) le 22 janvier

, par Hélène Boinard


Une « phrase », unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, enroule un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. Interprétée par Jean-Marc Bourg, d’après le livre éponyme de Christian Prigent (POL, 1996). À 20h30 à La Passerelle, place de la Résistance. Rens. 02 96 68 18 40.

Jean-Marc Bourg



Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Pas de signe derrrière le signe
Instamment la liberté »
Évelyne Morin
Non lieu provisoire

Course libre Un habitué des courants d’air Pays simple La poésie est facile L’Existence poétique À la Dublineuse L’Incomparable promenade Le Faraud séant L’Absent Presque le bonheur Lettre d’Afrique à une jeune fille morte De purs désastres, édition aggravée L’Insu La Tombe d’un jeu d’enfant Cheminement vers le rien Le Sentiment de la nature Tectonique des femmes Crobards et mounièques La Traversée des grandes eaux Musée de l’os et de l’eau Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Poèmes et lettres d’amour La Toile de la foraine - Lyon : portrait Vladivostok, aller simple L’Imaginaire & Matières du seuil Le Jour se lève encore L’Errance, la dérive, la trace Encyclopédie cyclothymique La Langue et ses monstres La Nuit du libertin