Actualité Une phrase pour ma mère de Christian Prigent, par Jean-Marc Bourg, à Paris, du 12 janvier au 13 février 2011

, par Hélène Boinard


Une phrase pour ma mère de Christian Prigent (P.O.L) : Une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Spectacle mis en scène et interprété par Jean-Marc Bourg, que nous vous recommandons vivement (nous y avons assisté il y a quelques années, c’est splendide ! Et vous aurez le choix, il y a 25 représentations...) À la Maison de la Poésie de Paris, rens. et rés. sur son site ou Maison de la poésie - Passage Molière - 157, rue Saint-Martin- 75003 Paris - 01 44 54 53 00 (M° Rambuteau - RER Les Halles)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

Tacatam Blues Le Vingt-deux octobre Fidèles félidés Maintenant la nuit Vladivostok, aller simple Musée de l’os et de l’eau Le Chant du destin La poésie est facile L’Italien Capitaine des myrtilles Si petits les oiseaux 33 Voix Toro Arènes 42 Petites proses voyageuses Faire des études pour être mendiant Un habitué des courants d’air La Langue au chat Les Montagnes du soir C’est l’Eté À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Le Taureau, la rose, un poème Couleur jardin Triptike Des étoiles sur les genoux Avant les monstres Maélo La Couleur tensive Valleuse La Peur et son éclat