Actualité Une phrase pour ma mère de Christian Prigent, par Jean-Marc Bourg, à Paris, du 12 janvier au 13 février 2011

, par Hélène Boinard


Une phrase pour ma mère de Christian Prigent (P.O.L) : Une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Spectacle mis en scène et interprété par Jean-Marc Bourg, que nous vous recommandons vivement (nous y avons assisté il y a quelques années, c’est splendide ! Et vous aurez le choix, il y a 25 représentations...) À la Maison de la Poésie de Paris, rens. et rés. sur son site ou Maison de la poésie - Passage Molière - 157, rue Saint-Martin- 75003 Paris - 01 44 54 53 00 (M° Rambuteau - RER Les Halles)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« On disait
que c’était avant la buée sur les vitres,
que c’était avant la neige sur les trottoirs,
que c’était avant les crêpes qu’on enroule
et avant les histoires du soir. »
Pascal Leclercq
On disait

À la Dublineuse Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Variations sur des carnets L’Impossible Manque Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte L’Italien Dits d’elle Le Chat L’Etoffe des Corps Le Jour se lève encore L’Indifférent Mobilis in mobilier Vladivostok, aller simple C’est papa qui conduit le train Nuitamment La Ville autour La hulotte n’a pas de culotte Le Vent du dehors Le Congrès d’automne Chroniques d’un promeneur assis Ombres classées sans suite Carnets des solitudes Poèmes et lettres d’amour Dans les jardins mouillés Carnets du jardin de la Madeleine Les Montagnes du soir Ouverture du cri Rire parmi les hirondelles La Momie de Roland Barthes Des garous et des loups