Crobards et mounièques Bernard Moreau

9,00 EUR (8,53 EUR HT)

Crobards et mounièques, Bernard Moreau, illustrations de Sophie Grenouilleau, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2005, ISBN : 9782840311850

Présentation

Petite leçon de vocabulaire à l’orée du recueil : « Crobard n.m. (du français croquis) : Esquisse, dessin rapide. Mounièque n.m. (du castillan muneco) : Marionnette, bonhomme. » Et voilà le ton donné pour un petit ballet virevoltant entre textes et images qui, sans se prendre au sérieux, esquisse avec légèreté des tableautins, des saynètes où petit monsieur cherche un ami, les mouflets s’amusent et rêvent, la plume s’égare et glisse... L’espièglerie chante avec la tendresse.
- Notice du CNLJ-JPL.

Extrait

Un petit monsieur écrit
sur des bouts de papier
petit monsieur tout seul
cherche un ami me contacter

le petit monsieur au vent
jette les papiers attend
dix jours et puis dix nuits

le perce-neige fleurit
l’oiseau chante un matin
c’est beau à en pleurer
Qui a lu les petits papiers ?

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Nietzsche, comme une puissante tape dans le dos ou ce coup de poing sur la tête dont parle Kafka à propos des bons livres »
René Pons
Carnets des solitudes

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Crobards et mounièques Encyclopédie cyclothymique Le Bel aujourd’hui Poèmes et lettres d’amour À la Dublineuse L’Absent Chants de la tombée des jours Le Réel Des rêves au fond des fleurs Le Perron Carnets des solitudes L’Œil tourné C’est papa qui conduit le train Ils L’Indifférent Billet pour le Pays doré Faire des études pour être mendiant Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Le Sens du toucher Fin’ Amor La Mort de Woyzeck La Nuit du libertin Pour mon ours blanc Toboggans des maisons Fragments du solstice Le Soleil oiseleur Profondeur du champ de vol La Source En toutes circonstances C’est l’Eté