Crobards et mounièques
Bernard Moreau

9,00 € (8,53 € HT)

Crobards et mounièques, Bernard Moreau, illustrations de Sophie Grenouilleau, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2005, ISBN : 9782840311850

Présentation

Petite leçon de vocabulaire à l’orée du recueil : « Crobard n.m. (du français croquis) : Esquisse, dessin rapide. Mounièque n.m. (du castillan muneco) : Marionnette, bonhomme. » Et voilà le ton donné pour un petit ballet virevoltant entre textes et images qui, sans se prendre au sérieux, esquisse avec légèreté des tableautins, des saynètes où petit monsieur cherche un ami, les mouflets s’amusent et rêvent, la plume s’égare et glisse... L’espièglerie chante avec la tendresse.
- Notice du CNLJ-JPL.

Extrait

Un petit monsieur écrit
sur des bouts de papier
petit monsieur tout seul
cherche un ami me contacter

le petit monsieur au vent
jette les papiers attend
dix jours et puis dix nuits

le perce-neige fleurit
l’oiseau chante un matin
c’est beau à en pleurer
Qui a lu les petits papiers ?

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Villégiatures & Cie Les Choses n’en font qu’à leur tête Animalimages Non lieu provisoire En toutes circonstances Encre La Chambre bouleversée La Nuit du libertin L’Indifférent L’Enfance est mon pays natal L’Œil tourné Crobards et mounièques C’est des poèmes ? La Ville est mosaïque Le Jour se lève encore La Ville autour Journal de l’homme arrêté Matière du temps 1 Les Macchabs vites Un oursin L’Enceinte L’Impossible Manque Petit traité d’éducation lubrique Le Sentiment de la nature Le Voyageur sans voyage Ils L’Existence poétique Chroniques d’un promeneur assis Ciel inversé 1 Goutte d’eau