Actualité Décès de Colette Touillier

, par Hélène Boinard

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès de Colette Touillier, survenu le 15 septembre 2019. Colette Touillier est l’auteur de C’est Papa qui conduit le train, dans la collection du « Farfadet bleu ». Je cite Louis Dubost, fondateur de la collection : Colette était une femme qui bossait la vie, totalement engagée (pas seulement politiquement) dans la relation à l’autre, une vraie « maman » ! Et son petit farfadet reste pour moi un moment lumineux et gratifiant de mon existence d’éditeur : sous les mots, l’humain.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

Résidences secondaires Billet pour le Pays doré Les Madones du trottoir Opéré bouffe Le Soleil oiseleur Chants de la tombée des jours La hulotte n’a pas de culotte C’est l’Eté L’Italien Encre Profondeur du champ de vol C’est des poèmes ? L’Œil tourné Le Taureau, la rose, un poème Le Congrès d’automne Des étoiles sur les genoux L’Errance, la dérive, la trace Ciel inversé 2 Faire des études pour être mendiant Villégiatures & Cie 33 Voix Les Montagnes du soir Chambre de feuilles Le Vent du dehors Vladivostok, aller simple Premières poésies (1950-1955) En toutes circonstances Valleuse La Source Mobilis in mobilier