La Chambre bouleversée Claude Minière

Publication 1991
12,50 EUR (11,85 EUR HT)

La Chambre bouleversée, Claude Minière, poèmes, coll. L'Ostiaque, 14x21 cm, 96 p., 1991, ISBN : 2.905910.25.9

Présentation

C’est comme s’il y avait eu, je ne sais plus, un séisme, un coup de vent, la chambre bouleversée. J’essayai de reconstituer les objets. Le résultat était épouvantable : épouvantails d’encre, poèmes hirsutes, rescapés.

Extrait

Elle est dans le plus simple appareil,
elle marche, oui, je la vois, et je la pense
ainsi, en agent double dans les sels d’argent :
je la saisis sur les marches, dans le lit
du fleuve, comme un bateau, elle appareille,
quand je la barre elle n’a pas sa pareille
pour se renverser comme une arche, elle va
balayant l’air de sa jupe large[comme
une barge]défait emportant une cargaison
d’effets.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« les persiennes déplient un air d’accordéon dans l’éventail des jours
danser les matins de réveillon demeure accessoire »
Amandine Marembert
Toboggans des maisons

L’auteur

La Collection

La Ville est mosaïque L’Alimentation générale de Tombouctou Le Vent du dehors Stabat Mater Fidèles félidés Une voix pour Orphée Arènes 42 Profondeur du champ de vol Casanova et la belle Montpelliéraine Les Visages et les voix Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Coquerets et coquerelles Le Taureau, la rose, un poème L’Evolution des paysages Une clarté de passage La Mort est en feu Le Barillet : variations dramatiques T2 Un habitué des courants d’air De purs désastres, édition aggravée L’Ordinaire, la métaphysique La Momie de Roland Barthes La Guerre entre les arbres Journal de l’homme arrêté La Traversée des grandes eaux Des rêves au fond des fleurs C’est papa qui conduit le train Carnets du graphomane Erratiques Quatre écoutes du tonnerre Bavard au cheval mort et compagnie