Le Faraud séant Ivan Sigg

7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Le Faraud séant, Ivan Sigg, illustrations de l'auteur, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2000, ISBN : 9782840311232

Présentation

Humour et dérision. Des fous rires jusqu’aux larmes.
Et des larmes jusqu’à rire du fou qu’on est
et du monde encore plus fou.
Faraud sans fard et pas toujours bienséant,
Ivan a du vent dans les voiles
et Sigg est un drôle de zigue.

Extrait

Tout au fond de ma poche
une main de Gavroche
cinq petits trésors roses
tes doigts qui se reposent

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Franck, Victorine et leurs enfants sont présentés devant le juge. La présence des enfants émeut tout le monde, jusqu’aux policiers de la PAF, dont l’un fait jouer Shanee, trois ans, avec l’étui de son pistolet. Le même fabrique des avions en papier dans le hall du tribunal pour la petite fille et répète, alors que je porte l’enfant dans mes bras et la berce : c’est une honte de voir ça, comment on traite les gens. Aujourd’hui, 16 septembre, Franck est parti au Congo. »
Marie Cosnay
Entre chagrin et néant

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime L’Ordinaire, la métaphysique La Langue et ses monstres La Guerre entre les arbres Coquerets et coquerelles Monsieur l’évêque avec ou sans mitre La Nuit du libertin L’Alimentation générale de Tombouctou Poèmes poids plume La Chambre bouleversée L’Or de l’air Ombres classées sans suite Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Ouverture du cri Les Macchabs vites La Couleur tensive Fidèles félidés Mi-ville mi-raisin Rire parmi les hirondelles Les Visages et les voix Ciel inversé 2 Les Explorateurs Un oursin C’est papa qui conduit le train Toboggans des maisons Matière du temps 1 L’Impatience Résidences secondaires Villégiatures & Cie Insensément ton corps