Actualité Lecture d’Un alibi de rêve de François Salvaing le 10 mars à l’Odéon (Paris)

, par Hélène Boinard


L’Odéon-Théâtre de l’Europe, la Maison des Écrivains et Les Mots Parleurs ont associé leurs forces pour organiser, tout au long de la saison 2006-2007, une confrontation créative entre des oeuvres théâtrales créées au théâtre de l’Odéon et des auteurs contemporains. La prochaine correspondance d’artistes réunira les auteurs Anne-Marie Garat et François Salvaing, et les metteurs en scène Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff autour de L’affaire de la rue de Lourcine d’Eugène Labiche, présentée au Théâtre de l’Odéon du 22 février au 31 mars 2007. François Salvaing a donc composé Un alibi de rêve, que les éditions Cadex sont très heureuse de publier ! Le texte inédit sera lu par Carole Bergen et Valérie Delbore de l’association Les Mots Parleurs. Suivront une rencontre avec le public et les metteurs en scène et une signature d’un choix d’ouvrages des deux auteurs invités.
Le samedi 10 mars 07 à 15h au théâtre de l’Odéon, entrée libre. Renseignements et réservations
au 01 44 85 40 44 ou marylene.bouland@theatre-odeon.fr

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Franck, Victorine et leurs enfants sont présentés devant le juge. La présence des enfants émeut tout le monde, jusqu’aux policiers de la PAF, dont l’un fait jouer Shanee, trois ans, avec l’étui de son pistolet. Le même fabrique des avions en papier dans le hall du tribunal pour la petite fille et répète, alors que je porte l’enfant dans mes bras et la berce : c’est une honte de voir ça, comment on traite les gens. Aujourd’hui, 16 septembre, Franck est parti au Congo. »
Marie Cosnay
Entre chagrin et néant

À la Dublineuse Tu me libellules Mobilis in mobilier Les Montagnes du soir Musée de l’os et de l’eau Un alibi de rêve Lavoir de toutes les couleurs Ciel inversé 1 Des rêves au fond des fleurs Chroniques d’un promeneur assis Une cigale dans la tête Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Poèmes et lettres d’amour Cheminement vers le rien Les Mots d’Alice L’Enfance est mon pays natal Pour apprendre la paix à nos enfants Banlieue nord Chair de Sienne Ouverture du cri Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Un éditeur... Voilà ! De purs désastres, édition aggravée Où qu’on va après ? La Langue et ses monstres L’Impatience Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte En toutes circonstances L’Ombre nue La Ville est mosaïque