Actualité Lydie Salvayre…

, par Hélène Boinard

a le plaisir de vous annoncer la parution de son livre Marcher jusqu’au soir, le 3 avril 2019 chez Stock.
L’humeur railleuse et le verbe corrosif, Lydie Salvayre se saisit du prétexte d’une nuit passée au musée Picasso pour questionner le milieu artistique et ses institutions. Se tournant vers son enfance de pauvre bien élevée et abordant sans masque son lien à un père redouté et redoutable, elle essaie de comprendre comment s’est constitué son rapport à la culture et à son pouvoir d’intimidation, tout en faisant l’éloge de Giacometti, de sa radicalité, de ses échecs revendiqués et de son infinie modestie.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il y a des moyens, je les ai pratiqués, d’aider les rêves à prendre certaines tonalités désirées. »
François Salvaing
Un alibi de rêve

Zoophile contant fleurette Poèmes poids plume Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances L’Œuvre au Nord Chair de Sienne Journal de l’homme arrêté Le Soleil oiseleur Des garous et des loups Couleur jardin Avec des ailes Nuitamment Une cigale dans la tête On disait Colomb, Cortez & Cie Un cri L’Ordinaire, la métaphysique Faire des études pour être mendiant Fidèles félidés Circé ou Une agonie d’insecte Mange-Matin Bavard au cheval mort et compagnie Matière du temps 1 Pour mon ours blanc Carnets des solitudes En toutes circonstances Le Faraud séant Mi-ville mi-raisin Stilb suivi de Iréniques Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Tiens bon la rampe