Mon chat son chien et le cochon du voisin Clod’Aria

Ouvrage épuisé

Mon chat son chien et le cochon du voisin, Clod'Aria, illustrations de Jean-Louis Pérou, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 1998, 7.50€, ISBN : 9782840310617

Présentation

Clod’Aria ne compte plus les chats qu’elle a accueillis, les
siens et ceux de passage. Ils sont les héros de ce petit
livre : ceux qu’on « embrasse à défaut d’autre chose », « les
galeux, les croûteux, les sans maître » , les chats disparus
qui « miaulent dans (sa) tête » ... II y a aussi le chien de
Monsieur qui squatte « le meilleur fauteuil » ; et puis, le
cochon que le boucher est venu tuer chez le voisin. Un petit
monde souvent souriant et truculent, mais aussi parfois
tragique et violent qui ressemble fort à celui des humains.
Dans des poèmes dégraissés au plus près, Clod’Aria sait
trouver les mots pour dire la tendresse et l’amour, et ceux
pour s’insurger contre la bêtise et l’ignorance qui excluent
ou qui tuent.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

L’auteur

Le plasticien

La Collection

La hulotte n’a pas de culotte Le Sentiment de la nature Marie-Gasparine L’Impatience Avant les monstres Variations sur des carnets Poèmes et lettres d’amour Le Bruissement des mots Le Faraud séant Zoophile contant fleurette Les Choses n’en font qu’à leur tête Triptike Où qu’on va après ? Ciel inversé 2 L’Œil tourné Fragments d’un désastre Corps antérieur La Belle vitesse Ils Musée de l’os et de l’eau L’Appétit de Don Juan Circé ou Une agonie d’insecte Lavoir de toutes les couleurs Entrée en matière Course libre Stabat Mater Couleur jardin Un cri Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Matière du temps 1