Petits bonheurs Chantal Couliou

Ouvrage épuisé

Petits bonheurs, Chantal Couliou, illustrations de Claire Garralon, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 1999, ISBN : 9782840310969

Présentation

Comment rendre poétique le difficile apprentissage de l’orthographe ou bien des maths ? Chantal Couliou réussit merveilleusement bien cet exercice. Elle nous raconte la vie à l’école, la dure vie parfois, des mots qui naissent sous la plume des écoliers. Elle donne la vedette non pas à la maîtresse mais aux crayons de couleurs, aux papiers de différentes sortes, aux opérations qui donnent du fil à retordre, aux mots couchés sur un cahier qui part en lambeaux.

Un recueil qui touche chacun de nous, qui nous replonge dans notre enfance avec mélancolie et avec bonheur. Ces poèmes courts sont un vrai bonheur à lire et à relire, quant aux illustrations, elles mêlent merveilleusement des techniques et des influences nombreuses.
- Valérie Ponroy, LivrJeun

Extrait

Les bruits,
le dictionnaire les énumère
murmure
clapotis,
bruissement,
crépitement,
bourdonnement,
ronflement,
tapage,
fracas...
jusqu’au chuchotis de mon cœur.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce pourrait être là.
Ce lieu où un regard, peut-être, suffirait pour étreindre, un instant, l’éblouissante lumière de l’attente. »
Jean-Pierre Spilmont
Lumière des mains

L’auteur

Le plasticien

La Collection

On disait Opéré bouffe L’Ordinaire, la métaphysique Résidences secondaires Vladivostok, aller simple Le Congrès d’automne Billet pour le Pays doré Dans la présente abjection des mondes La poésie est facile Course libre Petites proses voyageuses Des étoiles sur les genoux Le Vent du dehors Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Pleine lucarne Le Jour se lève encore L’Existence poétique Petits bonheurs Le Pôle magnétique Fin’ Amor Matière du temps 2 Pour mon ours blanc Le Réel Un rossignol sur le balcon Animalimages Rire parmi les hirondelles Capitaine des myrtilles Circé ou Une agonie d’insecte L’Italien Une cigale dans la tête