Premières poésies (1950-1955)
Marcelin Pleynet

publication 1987
Ouvrage épuisé

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce pourrait être là.
Ce lieu où un regard, peut-être, suffirait pour étreindre, un instant, l’éblouissante lumière de l’attente. »
Jean-Pierre Spilmont
Lumière des mains

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Fragments d’un désastre L’Ourlet du ciel Des sourires et des pommes Mon chat son chien et le cochon du voisin Valleuse Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) En avant l’enfanfare ! Profondeur du champ de vol Cheminement vers le rien Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances La Couleur tensive Matière du temps 2 Les Eaux noires Encre Les Macchabs vites La Poignée de porte C’est des poèmes ? Dans la présente abjection des mondes L’Indifférent Parfois Le Jour se lève encore La Toile de la foraine - Lyon : portrait L’Impatience Rien qu’une ombre inventée Des étoiles sur les genoux Chambre de feuilles Avant les monstres Ouverture du cri Capitaine des myrtilles Une cigale dans la tête