Si petits les oiseaux Jacqueline Persini-Panorias

9,00 EUR (8,53 EUR HT)

Si petits les oiseaux, Jacqueline Persini-Panorias, illustrations d'Évelyne Debeire, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2003, ISBN : 9782840311652

Extrait

Un mot te raconte son histoire.
Il côtoie fourmis noires, fourmis rouges, libellules,
bourdons, grillons et tant d’oiseaux.

Quand les cacarinettes (coccinelles) quittent sa tête,
il se met à penser, à voler, à chanter.

Il frappe à ta porte : toc, toc, toc...,
et te donne toutes les saisons.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Franck, Victorine et leurs enfants sont présentés devant le juge. La présence des enfants émeut tout le monde, jusqu’aux policiers de la PAF, dont l’un fait jouer Shanee, trois ans, avec l’étui de son pistolet. Le même fabrique des avions en papier dans le hall du tribunal pour la petite fille et répète, alors que je porte l’enfant dans mes bras et la berce : c’est une honte de voir ça, comment on traite les gens. Aujourd’hui, 16 septembre, Franck est parti au Congo. »
Marie Cosnay
Entre chagrin et néant

Le plasticien

La Collection

Matière du temps 2 Ciel inversé 1 En toutes circonstances Fragments d’une ville fantôme L’Impossible Manque Capitaine des myrtilles Petits bonheurs La Belle vitesse Le Sentiment de la nature Vladivostok, aller simple Insensément ton corps 33 Voix Pleine lucarne L’Etoffe des Corps La Close L’Oiseau de nulle part Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Des étoiles sur les genoux Les Eaux noires Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Chair de Sienne Circé ou Une agonie d’insecte La poésie est facile Coquerets et coquerelles Le Taureau, la rose, un poème Pour mon ours blanc Quatre écoutes du tonnerre Labyrinthe Le Jour se lève encore L’Absent