Actualité Soirée Daniel Biga à Nantes le 13 juin

, par Hélène Boinard


Dans le cadre des Poèmes en cavale de la Maison de la Poésie de Nantes : une soirée mesclun et plutôt surprise ! Après six années de bons et loyaux services en tant que président de la Maison de la Poésie de Nantes dont il a instigué le renouveau, Daniel Biga se libère de ses obligations présidentielles ; alors l’équipe a souhaité ne pas le laisser partir comme ça et a tenu à célébrer l’homme et le poète, joindre à cette soirée festive (présentée par Bernard Bretonnière) quelques amis proches du poète et de l’homme pour la rendre bigarrée ; lui offrir une biga soirée ! Pour preuve, notre amie Delphine Bretesché sera de la fête... Avec la participation de la librairie Vent d’Ouest et du Pannonica. À 19h30 au Pannonica : 9 rue Basse Porte à Nantes (proche de la place et du marché Talensac en plein coeur de Nantes, au-dessous de la salle Paul-Fort). Tarif : 3 euros / abonnés : gratuit. Rens. 02 40 69 22 32

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

Les Visages et les voix L’Ourlet du ciel La Langue et ses monstres L’Etoffe des Corps Mon chat son chien et le cochon du voisin Pays simple La Close Le Taureau, la rose, un poème Autobiographie d’un autre Friches Labyrinthe Tiens bon la rampe Rien qui porte un nom L’Absent Stabat Mater Des sourires et des pommes La Liesse populaire en France Où patiente la lumière Casanova et la belle Montpelliéraine Premières poésies (1950-1955) Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Ciel inversé 2 Ombres classées sans suite La Nuit du libertin Dans le vent du chemin L’Errance, la dérive, la trace La Langue au chat Carnets du graphomane Ouverture du cri Avec des ailes