Stabat Mater Jean-Pierre Verheggen

Ouvrage épuisé

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Aussitôt qu’il arrivait je cachais son journal
et regardais les fleurs de la toile cirée
mourir sous les estafilades et les taches de
brûlé : la fin du monde est pour bientôt. »
Dominique Fabre
Avant les monstres

Le plasticien

La Collection

La Tombe d’un jeu d’enfant Parfois L’Œil tourné La Close Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Fidèles félidés À la Dublineuse Casanova et la belle Montpelliéraine Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova gLoire(s) Poèmes et lettres d’amour Bavard au cheval mort et compagnie La Toile de la foraine - Lyon : portrait La Guerre entre les arbres L’Enfance est mon pays natal Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Le Vent du dehors L’Imaginaire & Matières du seuil La Liesse populaire en France L’Homme traversé Capitaine des myrtilles Billet pour le Pays doré 33 Voix L’Impossible Manque La Traversée des grandes eaux Un rossignol sur le balcon On disait Le Réel Musée de l’os et de l’eau