Stabat Mater Jean-Pierre Verheggen

Ouvrage épuisé

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Jardin comme posé
dans ma mémoire j’ai neuf ans.
Le tilleul est rutilant le
silence éclabousse au milieu de l’été et
tant d’abeilles dans les branches.
Ce que je peux m’emmerder ! »
Dominique Fabre
Avant les monstres

Le plasticien

La Collection

Des étoiles sur les genoux Les Visages et les voix Journal de l’homme arrêté Corps antérieur Insensément ton corps Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Le Jour se lève encore La Tombe d’un jeu d’enfant L’Etoffe des Corps Tu me libellules La Guerre entre les arbres Ouverture du cri Circé ou Une agonie d’insecte Le Vent du dehors Zoophile contant fleurette Dans la présente abjection des mondes Petit traité d’éducation lubrique Lavoir de toutes les couleurs Colomb, Cortez & Cie Casanova et la belle Montpelliéraine La Mort de Woyzeck Parfois Billet pour le Pays doré La Ville est mosaïque L’Alimentation générale de Tombouctou Avec des ailes Ciel inversé 2 Mange-Matin Poèmes et lettres d’amour Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova